Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
‘Notre père nous torturait moi et mon frère’ a declarait Salma fille de Khalid Skah
Actualités du Maroc » Société » ‘Notre père nous torturait moi et mon frère’ a declarait Salma fille de Khalid Skah

‘Notre père nous torturait moi et mon frère’ a declarait Salma fille de Khalid Skah

Par: le samedi, juin 29, 2013

Lemag : La fille du champion olympique marocain, Khalid Skah, Salma, 20 ans, a déclaré qu’elle et son frère cadet, Tarik, 17 ans, étaient victime de maltraitance et de torture de la part de leur père, lorsqu’ils résidaient avec lui au Maroc.

«Mon père me frappait tous le temps et maltraitait de même, mon frère Tarik, une fois il m’a violement frappé à la tête au point que j’avais perdu conscience pendant plusieurs heures, la vie avec lui s’était l‘enfer» a témoigné Salma Skah, par voie d’écrit, dont le contenu a été rapporté, par un pure-player arabophone de la place. salma-skah-khalid-skah

Selon Salma, leur père les retenait malgré eux avec lui au Maroc, dans sa lettre, elle raconte leurs tentatives de fuite.

La première fois relate t elle, «c’était en mars 2009, notre père nous enfermait dans une ferme qu’il possède prés de Rabat, on avait mon frère et moi, réussi à y échapper et on avait appelé l’ambassade de Norvège».

Salma qui a tenu dans son écrit, à innocenter la représentation diplomatique norvégienne de toute violation de la souveraineté marocaine, a raconté que les diplomates norvégiens, qui les avaient recueilli après leur fuite, les avaient emmené au poste de police le plus proche, où ils ont déposé une plainte contre leur père.

«Une procédure judiciaire a été entamée, mais un juge a ordonné de nous ramener chez notre père» ajoute Salma Skah.

Trois mois plutard, poursuit-elle, «le 19 juin 2009, notre père nous avait enfermé, mon frère et moi, à l’appartement de sa deuxième épouse, nous réussîmes encore une fois à nous y échapper, on n’a appelé notre mère qui avait volé à notre secours».

Salma ne dira rien, dans sa lettre, de la manière dont ils ont pu quitter le Maroc, Khalid Skah pour sa part, avait en son temps, accusé l’ambassade de Norvège de les avoir enlevé et de leur faire quitter le territoire clandestinement, depuis un port de plaisance, au nord du royaume, ce que les autorités norvégiennes nient catégoriquement.

A noter que cette affaire Khalid Skah a été déterrée dernièrement, après son arrestation en France, en application d’un mandat d’arrêt international, émis contre le champion olympique marocain, par la justice norvégienne, sur une plainte déposée par son épouse norvégienne, mère de Salma et de Tarik.

source: Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,