Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
3è Salon du cheval: Organisation des Championnats du Maroc des chevaux arabe barbe et barbe
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » 3è Salon du cheval: Organisation des Championnats du Maroc des chevaux arabe barbe et barbe

3è Salon du cheval: Organisation des Championnats du Maroc des chevaux arabe barbe et barbe

Par: le vendredi, octobre 22, 2010

    * 3è Salon du cheval: Organisation des Championnats du Maroc des chevaux arabe barbe et barbeLa Société royale d’encouragement du cheval (SOREC) a organisé, mardi à El Jadida, les Championnats du Maroc des chevaux arabe barbe et barbe, dans le cadre de la troisième édition du Salon du cheval, organisé du 19 au 24 octobre à l’hippodrome Princesse Lalla Malika sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Le titre de cette saison est revenu au cheval Quotion, propriété de Hassan Chenna de Khémisset et la jument Qatar, propriété de Hachimi Bettah de Safi.

Cette manifestation hippique, organisée en collaboration avec les Haras nationaux et l’association nationale des éleveurs de chevaux arabe barbe et barbe, a réuni les 64 chevaux vainqueurs des concours de qualification disputés début octobre à Meknès et Marrakech.

Le programme de ces championnats comprend six épreuves ouvertes aux chevaux classés 1er et 2è par catégorie, lors des concours de qualification.

Il s’agit, notamment, des championnats juniors et seniors femelles, juniors et seniors mâles et du « best in show » mâle et femelle.

Le cheval arabe barbe, très répandu au Maroc et utilisé dans le saut d’obstacles et la Tbourida, est le croisement de deux races, à savoir le pur sang arabe qui se caractérise par l’élégance et la beauté et le cheval barbe connu pour sa robustesse et sa grande capacité d’adaptation à différents climats et environnements.

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime accorde un intérêt particulier à cette race, par le contrôle de sa qualité et sa santé et la promotion de son usage afin d’assurer sa pérennité.

Dans ce cadre, un centre de production par insémination artificielle, le deuxième plus important en Afrique, a été créé au Haras régional de Bouznika, qui dispose de technologies de pointe dans ce domaine et de cadres vétérinaires formés en Europe.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,