Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
A cause le Conflit entre PJD et Istiqlal , le Roi avait tranché en faveur de Benkirane
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » A cause le Conflit entre PJD et Istiqlal , le Roi avait tranché en faveur de Benkirane

A cause le Conflit entre PJD et Istiqlal , le Roi avait tranché en faveur de Benkirane

Par: le lundi, mai 27, 2013

Lemag : Le Roi Mohammed VI aurait téléphoné au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, depuis sa résidence à Paris, où il séjourne depuis plusieurs jours, pour lui dire son soutien et sa «totale confiance».

Le conflit allant s’exacerbant ces derniers temps, entre le PJD et l’Istiqlal, les deux partis les plus grands en volume, de la quadroika gouvernant, serait en perte d’intensité depuis quelques jours.

Cette accalmie serait due à une intervention du Roi Mohammed VI qui aurait assuré au chef du gouvernement, son total respect et sa grande confiance. roi_mohamed_6-et_benkirane

En effet, rapporte le web média français ‘Maghreb Intelligence’, le monarque aurait tranché en faveur de la légalité démocratique, en soutenant Abdelilah Benkirane, l’élu du peuple, contre son rivale istiqlalien Hamid Chabat qui demande sa tête depuis son élection.

Le média français, assure détenir ses informations ,d’une source bien informées à Rabat, qui lui aurait confirmé l’intervention royale pour protéger Benkirane des bombardements istiqlaliens.

Subitement, relève Maghreb Intelligence, les faucons de l’Istiqlal auraient assuré n’avoir plus de grief contre Benkirane, une reculade expliquée par une colère royale qui aurait été exprimé à l’attention des istiqlaliens, à qui l’on reproche avoir choisi d’envenimer la situation politique du pays, au moment où ses agendas politiques, économiques et géopolitiques, sont chargés et s’entremêlent dangereusement.

A ce propos, ajoute la même source, le mémorandum istiqlalien, devant être soumis au Roi dés son retour, aurait été sujet d’une réécriture pour en réduire les tons extrêmes.

Ainsi, le papier serait devenue moins vindicatif, proposant notamment de revoir le fonctionnement du gouvernement, mais sans s’attaquer aux ministres personnellement.

source: Lemag
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,