Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Agro-alimentaire: Après l’Europe, le Maroc prospecte le marché américain du haut de gammeAgro-alimentaire: Après l’Europe, le Maroc prospecte le marché américain du haut de gamme
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Agro-alimentaire: Après l’Europe, le Maroc prospecte le marché américain du haut de gammeAgro-alimentaire: Après l’Europe, le Maroc prospecte le marché américain du haut de gamme

Agro-alimentaire: Après l’Europe, le Maroc prospecte le marché américain du haut de gammeAgro-alimentaire: Après l’Europe, le Maroc prospecte le marché américain du haut de gamme

Par: le mardi, octobre 26, 2010

Abdellatif MaâzouzFort d’une expérience réussie en Europe, notamment en France, le Maroc lancera cette semaine, à New York, une nouvelle opération de référencement de produits agro-alimentaires marocains sur le marché de haut de gamme américain, a annoncé le ministre du Commerce extérieur, M. Abdellatif Maâzouz.

Cette opération concernera plus de 200 produits marocains qui seront mis en vedette dans les 16 magasins de la célèbre chaîne d’alimentation new-yorkaise « The Food Emporium de Manhattan », a-t-il indiqué dans un entretien à la MAP, en marge de la 24ème édition du Salon International de l’Agro-Alimentaire (SIAL) qui vient de s’achever à Paris.

Marqué par la participation de plus de 70 entreprises marocaines, le SIAL a été une occasion de mettre la lumière sur une offre aussi variée qu’innovante, et de promouvoir les exportations de tous les produits d’origine agro-industrielle, en particulier les huiles, les épices mais aussi les condiments, les féculents, les conserves, les produits de la mer, surgelés, sucrés et les boissons.

M. Maâzouz s’est félicité de la qualité de la participation marocaine à ce rendez-vous professionnel « incontournable » pour la promotion des exportations marocaines, aussi bien sur le plan du nombre d’exposants que celui des visiteurs, d’autant plus qu’elle a été accompagnée, pour la première fois, d’une opération de référencement de produits de la filière agro-industrielle marocaine sur le marché de luxe français.

La Grande Epicerie de Paris, grand établissement parisien de distribution de

produits alimentaires de luxe, a lancé la semaine dernière une nouvelle gamme de produits marocains.

Cette opération, qui intervenait à l’initiative de « Maroc Export » dans le cadre de sa stratégie de promotion des exportations marocaines, concerne une quarantaine de produits relevant de diverses branches de la filière agro-industrielle marocaine (huile d’argan, miel, amlou, citrons confits, olives et huiles d’olive, couscous, eau de fleur d’oranger etc.), retenus par le magasin en fonction de « leur qualité et de leur esthétique ».

Cette initiative a un double objectif, a souligné M. Maâzouz, précisant qu’il s’agit de « Communiquer au sujet du produit Maroc mais surtout le référencer auprès de ce grand établissement de distribution de manière à ce qu’il soit vendu de manière permanente sur le marché français ».

Pour le ministre, cette nouvelle approche de marketing basée sur une action directe auprès des grandes maisons de distribution est « la meilleure manière » pour promouvoir le produit marocain et le faire rentrer notamment sur les marchés européen et américain de haut de gamme.

Car pour certains produits, dont l’agroalimentaire, le tourisme, l’artisanat, le cuir, « notre chance c’est justement le haut de gamme », a-t-il dit.

« Le Maroc est désormais un nom de luxe pour beaucoup de produits, y compris le tourisme et l’artisanat. Il faut capitaliser sur cette distinction de haute qualité du Maroc et se positionner sur ce créneau pour lequel notre compétitivité reste intacte », a-t-il souligné.

Le ministre prévient que « dès qu’on descend dans le bas de gamme on perd de compétitivité ».

Lors de son séjour à Paris, M. Maâzouz a visité le stand marocain au SIAL (17-21 octobre), présidé une soirée de gala clôturant la participation marocaine à ce salon et eu des entretiens avec la Secrétaire d’Etat française chargée du Commerce extérieur, Mme Anne-Marie Idrac.

Ces entretiens ont porté notamment sur l’évolution des échanges commerciaux entre les deux pays et les discussions en cours entre le Maroc et l’Union européenne pour un accord commercial.

Mme Idrac a rassuré, à cette occasion, le Maroc du « soutien complet de la France » dans ces discussions pour un accord « prenant en considération son statut avancé ».

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,