Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Aid Al Adha : approvisionnement suffisant du marché en animaux (6 millions) destinés au sacrifice
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc, Société » Aid Al Adha : approvisionnement suffisant du marché en animaux (6 millions) destinés au sacrifice

Aid Al Adha : approvisionnement suffisant du marché en animaux (6 millions) destinés au sacrifice

Par: le mardi, octobre 25, 2011

moutonsLes disponibilités (offre) en ovins et caprins destinés à l’abattage de l’Aïd sont estimées à 6 millions de têtes alors que la demande est estimée à 5,1 millions de têtes, dont 4,7 millions d’ovins, a annoncé lundi le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime dans un communiqué.

La comparaison entre l’offre et la demande montre que les disponibilités couvrent la demande, précise-t-on de même source.

Le ministère souligne que les transactions commerciales des animaux d’abattages à l’occasion de l’Aïd Al Adha 1432 permettront de réaliser un chiffre d’affaires dépassant les 7,8 milliards de dirhams, dont la grande partie sera transférée au milieu rural, permettant ainsi aux agriculteurs de faire face aux dépenses des autres activités agricoles.

Ces ressources contribueront également à dynamiser les activités économiques dans le monde rural.

S’agissant des prix des animaux destinés au sacrifice de l’Aïd Al Adha, ils sont soumis à la loi de l’offre et de la demande et varient selon la qualité, la race, l’âge des animaux et en fonction du lieu de vente et de la date de rapprochement du jour de l’Aïd.

A la veille de la fête de l’Aid El Adha, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime procède à une étude d’évaluation de la situation prévisionnelle de l’approvisionnement du marché en animaux pour le sacrifice de l’Aid, et ce en étroite concertation avec les professionnels de la filière des viandes rouges en général, et des filières ovine et caprine en particulier, précise-t-on de même source.

Selon le communiqué, Aïd Al Adha de cette année fait suite à trois campagnes agricoles particulièrement favorables qui ont été à l’origine de disponibilités alimentaires importantes notamment les fourrages et par conséquent de bonnes performances en élevage avec un taux de naissance élevé atteignant 90% (contre une moyenne de 75 à 80% en année normale) et un taux de mortalité réduit ne dépassant pas 5% comme moyenne nationale.

Cette fête religieuse est également marquée par un état sanitaire des animaux, satisfaisant dans l’ensemble des régions du Royaume grâce aux programmes de surveillance et campagnes prophylactiques menées par les services vétérinaires relevant de l’ONSSA, relève le texte.

Il est à signaler que les prix des animaux vifs et des viandes sont restés à un niveau élevé (+9% pour la viande ovine par rapport à 2010) dû, entre autres à la hausse des prix des aliments de bétail notamment importés (15 à 34% en comparaison avec la campagne précédente) et à la rétention des animaux, signe de leur mise en engraissement pour l’Aïd Al Adha.

Cette coïncide également avec des reports importants d’ovins mâles non commercialisés lors de l’Aid précédent (environ 1,2 millions de têtes).

Ces données ont permis d’évaluer l’offre et la demande prévisionnelles en ovins et caprins, ainsi que l’état de préparation des animaux.

Il en ressort de ces données que l’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage de l’Aïd sont estimées à 6 millions de têtes dont 4.4 millions d’ovins mâles et 1.6 millions d’agnelles et de caprins.

La demande est estimée à 5,1 millions de têtes, dont 4,7 millions d’ovins, précise le communiqué.

L’opération de l’Aïd Al Adha constitue une opportunité pour améliorer la trésorerie des agriculteurs pour lesquels l’élevage de petits ruminants représente la principale source de revenus notamment dans les vastes zones de parcours.

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime mettra en place un système de suivi rapproché des prix et de l’approvisionnement des différents marchés pour suivre de près les cours des animaux commercialisés notamment au niveau des grandes surfaces, des souks et les principaux points de vente au niveau des villes, conclut le communiqué.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,