Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Akhannouch: La filière avicole s’est très bien développée
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Akhannouch: La filière avicole s’est très bien développée

Akhannouch: La filière avicole s’est très bien développée

Par: le vendredi, novembre 29, 2013

La filière avicole dont le chiffre d’affaires avoisine les 30 milliards DH s’est développée de manière significative dans le cadre du Plan Maroc Vert, a souligné, jeudi à Casablanca, Aziz Akhannouch.

en_panne_aziz_akhannouch_rt_0

C’est une filière dynamique et structurée et dont une partie de la production commence à être exportée, a-t-il ajouté lors de la clôture du 16ème salon Avicole « Dawajine 2013 », précisant que le secteur produit plus de 560 mille tonnes de viande blanche et plus de cinq milliards d’œufs.

L’organisation de ce salon s’inscrit dans le cadre de la dynamique insufflée par le Plan Maroc Vert pour le développement de la filière avicole et constitue une occasion pour échanger sur les expériences et être au fait des évolutions et innovations dans le domaine.

De son côté, le ministre centrafricain de l’élevage et des industries animales Joseph Bendounga a mis en relief les progrès réalisés par le secteur avicole au Maroc, relevant que son pays veut profiter de l’expérience marocaine dans le domaine.

« Je suis venu à l’Université de l’élevage pour s’inspirer du modèle marocain afin que mon pays puisse atteindre rapidement un niveau d’autosuffisance alimentaire en protéine animale », a-t-il déclaré à la presse.

L’apport socio-économique important de la filière permet d’assurer la sécurité alimentaire et contribue à atténuer le déficit en protéines d’origine animale. C’est une filière dynamique, structurée et organisée en interprofession depuis 1995 et elle est porteuse d’investissements et bien placée pour l’exportation, indique-t-on des organisateurs du Salon.

La filière avicole est parmi les filières agricoles qui sont au cœur de la stratégie d’intervention du département de l’agriculture et bénéficie à ce titre d’un accompagnement pour son développement dans le cadre d’un contrat-programme entre le gouvernement et la Fédération Interprofessionnelle du secteur Avicole (FISA) pour la période 2011-2020. Ce secteur bénéficie dans le cadre du contrat d’une enveloppe de 700 millions de dirhams pour un investissement global de 3,762 milliards de dirhams.

Des avancées importantes ont été enregistrées entre 2008 et 2012. Ainsi, la production de viandes de volailles a augmenté de 14 pc et celle d’œufs de consommation de 38 pc. Le secteur a également permis la création de 50.000 emplois et son chiffre d’affaires a augmenté de 44 pc pour atteindre 29,6 milliards de dirhams en 2012.

Les axes de mise à niveau de la filière portent, d’une part, sur le renforcement de l’aviculture moderne, le développement de modèles d’agrégation et d’intégration et la valorisation des produits avicoles et, d’autre part, sur l’amélioration des conditions cadres de la filière (renforcement de l’organisation professionnelle, amélioration des circuits de commercialisation et de valorisation des produits avicoles, assurance contre les risques climatiques et épizootiques, recherche-développement).

Près de 360 exposants et marques dont 60 pc de sociétés étrangères opérant dans différents domaines en relation avec l’aviculture ont participé à cette édition qui constitue un outil important d’accompagnement des opérateurs dans leur mise à niveau et leur développement.

En marge de « Dawajine 2013 », des prix ont été remis au meilleur ouvrier avicole (MOA) et du meilleur technicien avicole (MTA) en signe d’estime et de reconnaissance des efforts déployés par le personnel des fermes d’élevage dans le développement de l’aviculture au Maroc.

Source:Menara

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,