Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Al-Himma s’unie à Mansouri et constitue le plus grand groupe parlementaire
Actualités du Maroc » Environnement » Al-Himma s’unie à Mansouri et constitue le plus grand groupe parlementaire

Al-Himma s’unie à Mansouri et constitue le plus grand groupe parlementaire

Par: le mardi, septembre 30, 2008

Le député Fouad Ali Al-Himma, va constituer le plus grand groupe parlementaire après la décision, annoncée lundi, de sa formation et du Rassemblement national des indépendants (RNI) d’unir leurs forces au sein du Parlement.
Le député Fouad Ali Al-Himma, va constituer le plus grand groupe parlementaire après la décision, annoncée lundi, de sa formation et du Rassemblement national des indépendants (RNI) d’unir leurs forces au sein du Parlement. « L’unification de nos forces avec Authenticité et Modernité au sein des deux Chambres du Parlement est une chose très importante pour réduire la balkanisation politique et créer un grand pôle ayant une vision unifiée », a affirmé lundi à la presse Moustapha Mansouri, chef du RNI et président de la Chambre des représentants.
« Cette initiative permettra aux deux formations d’harmoniser leurs actions dans la perspective des élections communales de 2009 et législatives de 2012 », a ajouté M. Mansouri.
Le RNI compte 39 députés alors qu’Authenticité et Modernité (PAM) de M. Al-Himma, en revendique 36. Au total avec 75 députés sur 325, ce groupe dépassera l’Istiqlal du Premier ministre Abbas al-Fassi (52 députés), les islamistes du Parti de la Justice et du Développement (46 sièges) et les berbéristes du Mouvement populaire (41 sièges).
« Les formations resteront toutefois distinctes et il n’est pas question pour le moment de fusion entre nous », a précisé pour sa part à l’AFP Mohammed Oujjar, membre du bureau politique du RNI.
Quant à Hassan Benadi, secrétaire général du (PAM), il a souligné que « le Maroc est entré dans la voie de la normalité politique ». « Nous n’avons reçu aucune instruction d’en haut contrairement aux rumeurs », a-t-il tenu à préciser.
Le roi Mohammed VI a insisté à plusieurs reprises sur la nécessité d’opérer des regroupements politiques alors que 33 formations étaient en lice lors des élections générales de 2007.
« Le RNI est très proche de nous idéologiquement et cette unification est une plus-value importante », a ajouté M. Benadi.
Ce regroupement de formations de centre droit devrait trouver sa place entre le PJD et la gauche. Après le fort recul de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) lors du dernier scrutin, une recomposition est engagée avec une tentative de réunir les différentes composantes de la gauche qui représentent 70 sièges.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , , ,