Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Analphabétisme : Le fléau baisse au Maroc, 28% en 2013
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Analphabétisme : Le fléau baisse au Maroc, 28% en 2013

Analphabétisme : Le fléau baisse au Maroc, 28% en 2013

Par: le samedi, septembre 7, 2013

Il y a 10 ans, soit en 2004, 43% de marocains étaient analphabètes, cette honteuse situation semble à coup de forts efforts, s’améliorer, puisque en 2013, ce taux a baissé à 28% et la marche est encore longue.

5827117-8687790

La Direction de la lutte contre l’analphabétisme, relevant du ministère marocain de l’éducation, a publié ces chiffres pour l’année 2013, à l’occasion de la journée internationale de l’alphabétisation célébrée au Maroc et dans le monde les 8 septembre.

28% de marocains ne savent ni lire ni écrire, en 2013.

Ce taux, selon les indices appliqués aux pays émergents, auxquels, le Maroc, grâce à son dynamise économique, appartient, est alarmant, sauf que comparé à ce qu’était la situation dans le royaume, il y a 10 ans, cette proportion est une considérable avancée.

En effet, des 43% de 2004, d’analphabètes que comptait le royaume, l’on est avancé à 28%.

Une réduction qui vient couronner la multitude de programmes conduits sous 3 gouvernements, à coups de milliards et avec la contribution des organes étatiques, des ONG et des mosquées.

Selon le ministère de l’éducation nationale, le nombre de bénéficiaires des programmes d’alphabétisation a fortement augmenté, passant de 286.000 en 2002-2003 à près de 763.000 personnes en 2012-2013.

Cette dernière décade, 8,5 millions de personnes au Maroc ont tiré profit de ces programmes d’alphabétisation.

Pour cette saison 2012 – 2013, les 763.000 bénéficiaires du programme d’alphabétisation se sont répartis entre les ONG (398.000 / 52,2%), les départements et institutions publics (363.000/ 47,6%) et les entreprises (moins de 2.000 bénéficiaires).

Les femmes représentent l’écrasante majorité de ce contingent à plus de 88% des inscris.

48% des bénéficiaires sont issus du milieu rural.

Les cours d’apprentissages sont conduis par 17.500 formateurs dans 16.000 centres d’alphabétisation, dont 8.900 sont en milieu rural.

Le ministère de l’éducation a, à cet effet, indiqué qu’en reconnaissance des réussites du Maroc en ce domaine, l’Unesco avait attribué la mention honorable du Prix Confucius d’alphabétisation au titre l’année 2012 à la direction de la lutte contre l’analphabétisme au Maroc.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,