Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Anna Boyd: Abou Bakr Al-Baghdadi a juré de se venger du Maroc, d’Algérie et de Tunisie
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Anna Boyd: Abou Bakr Al-Baghdadi a juré de se venger du Maroc, d’Algérie et de Tunisie

Anna Boyd: Abou Bakr Al-Baghdadi a juré de se venger du Maroc, d’Algérie et de Tunisie

Par: le vendredi, juillet 4, 2014

Londres : Anna Boyd est une analyste stratégique et chef adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord au groupe américain de consulting stratégique, IHS.

6779153-10362435

Abou Bakr Al-Baghdadi, l’extrémiste irakien, chef de l’EIIL, qu’il s’est empressé de  rebaptiser ‘l’état islamique’ (الدولة اللإسلامية), après s’être autoproclamé ‘Calife’ des musulmans du monde entier, a juré de se venger des pays qui selon lui, oppriment les musulmans, parmi lesquels, il a désigné de noms, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.

Selon Anna Boyd qui se spécialise dans l’analyse des discours du chef ‘terroriste’ irakien, Abou Bakr Al Baghdadi, bien que occupé par ses combats en Syrie et en Irak, a dit sa disposition à commanditer des actions terroristes dans les pays, objets de ses menaces.

L’experte qui a fait part de ces menaces d’Al Baghdadi, dans un article publié aujourd’hui jeudi 3 juillet, sur le site britannique, Middle East Online, a indiqué que le chef de l’ex-EIIL a désigné une liste de pays qui devraient être visés par ses attaques. Cette liste se présente comme suivant : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Afghanistan, Yémen, Arabie saoudite, Oman et les autres monarchies du Golfe, Chine, Egypte, Inde, Indonésie, Iran, Pakistan, les Territoires palestiniens contre le gouvernement du Hamas et le Fatah, Jordanie, Liban, les Philippines, le Caucase russe et la Somalie.

Anna Boyd a souligné, à ce propos, qu’une divergence d’opinion pouvant tourner à l’affrontement est actuellement en cours entre le groupe d’Abou Bakr Al Baghdadi et Al Qaida, notamment à propos de la Tunisie.

En effet, la Tunisie est considérée par Ayman Al Zaouahiri comme ‘terre de prédication’ (أرض الدعوة) où les actes violents ne doivent y cibler que les responsables politiques et sécuritaires jugés offensant l’Islam et agressant les musulmans. Or Al-Baghdadi aurait déclaré la Tunisie ‘terre de guerre’ (أرض حرب) de même que l’Algérie et le Maroc.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,