Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Appel à la dépénalisation du KIF au Maroc : Après Chabat, le PAM
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Appel à la dépénalisation du KIF au Maroc : Après Chabat, le PAM

Appel à la dépénalisation du KIF au Maroc : Après Chabat, le PAM

Par: le lundi, décembre 2, 2013

Après l’appel de Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, pour légaliser le Kif au Maroc, serait venu le tour au parti de l’opposition, le PAM, pour appeler à supprimer cette plante, de la liste des drogues et à la légaliser au royaume.

6098877-9105174
Les groupes parlementaires du parti Authenticité et Modernité (PAM), aux chambres des représentants et des conseillers, tiendront une journée d’étude, au siège du parlement, consacrée à la question de la légalisation du Kif au Maroc.

Cette journée d’étude qui se tiendra mercredi prochain, sera intitulé ‘Les rôles des usages positifs du Cannabis pour créer une économie alternative’.

Le PAM a invité à cette journée d’études, des experts de la question, marocains et étrangers.

Selon ce qu’a rapporté un quotidien arabophone de la place, cette démarche du PAM, est résultat d’un travail de lobbying qu’aurait fait un groupe d’associations rifaines, qui se sont fédérées dans une alliance civile, baptisée ‘la coalition marocaine pour l’usage médico-industriel du Kif’.

Selon Mehdi Bensaid, député du PAM et l’un des porteurs de cette initiative, le parti a invité pour participer à cette journée d’étude, l’ex-secrétaire général des nations unies, Koffi Annan, parce que ce dernier compte parmi les personnalités internationales les plus en vue, qui appellent à la dépénalisation de l’usage du Kif dans les industries pharmaceutiques, cosmétiques et de papiers.

Koffi Annan, à cause de son agenda, s’est excusé de ne pas participer à cette journée d’étude et a proposé aux organisateurs de se faire remplacer par deux experts suisses, sommités de ce domaine, a expliqué Bensaid.

Le parlementaire pamiste a indiqué que le Kif, créerait si légalisé au Maroc, une alternative économique de taille dans les provinces du nord du royaume.

Selon la même source, ‘la coalition marocaine pour l’usage médico-industriel du Kif’ estime que la dépénalisation et l’industrialisation du Kif, créerait de l’emploi pour plus de 800000  personnes au nord du royaume.

A noter que le Kif est utilisable pour fabriquer des médicaments, des produits cosmétiques et de la patte de papiers.

source:Menara

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,