Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Au Maroc 30.000 subsahariens guettent l’occasion pour envahir l’Espagne
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Au Maroc 30.000 subsahariens guettent l’occasion pour envahir l’Espagne

Au Maroc 30.000 subsahariens guettent l’occasion pour envahir l’Espagne

Par: le mardi, février 18, 2014

Une trentaine de milliers de clandestins d’Afrique subsaharienne venus s’amasser au Maroc, attendent l’occasion pour entrer de manière illégale en Europe, pour leur majorité, via les villes de Sebta et Melillia, a rapporté hier lundi, le quotidien espagnol « El Pais », citant des sources policières.
6337092-9557490
Tous les rapports de police font état d’une forte pression migratoire, exercée autour des deux villes de la part des migrants, surtout après le dernier assaut dans lequel 15 migrants subsahariens, ont trouvé la mort dans la plage de Tarajal à Sebta, ajoute le quotidien espagnol.

El Pais a indiqué qu’existent dans le Royaume ‘‘des organisations criminelles bien structurées » chargées de transporter des milliers de migrants clandestins qui fuient leurs pays pour aller en Europe, ajoutant que les « Subsahariens qui ont les moyens, optent pour des réseaux mafieux » pour pouvoir regagner l’Europe, soit dans des embarcations ou cachés dans les doubles fonds des véhicules.

Les membres de « cette mafia touchent jusqu’à 3.000 euros/personne pour un passage dans une embarcation rapide », notant que la police espagnole est au courant de l’activité de « ses groupes criminels » marocains spécialisés dans le transport de clandestins subsahariens de ou vers les deux présides.

Les services espagnols savent qu’une bonne partie de ses réseaux de l’immigration installés au Maroc, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal ne peuvent pas envoyer les clandestins à bord de « cayouco » jusqu’aux Iles Canaries, en raison du renforcement de la coopération avec les autorités de ces pays et la surveillance des cotes maritimes, ajoute El Pais, expliquant que c’est pour cette raison que ces réseaux acheminent les clandestins subsahariens jusqu’aux portes de Sebta et Mellilia.

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,