Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Aziz Rabbah: 10 MMDH seront investis à Kénitra entre 2015 et 2020
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Aziz Rabbah: 10 MMDH seront investis à Kénitra entre 2015 et 2020

Aziz Rabbah: 10 MMDH seront investis à Kénitra entre 2015 et 2020

Par: le mercredi, mai 20, 2015

_mgm2953Le président de la Commune Urbaine de Kénitra, Aziz Rabbah, a affirmé, mardi à Rabat, qu’une enveloppe de 10 milliards de dirhams sera investie dans la ville de Kénitra entre 2015 et 2020.
M. Rabbah qui était l’invité du Forum de la MAP, autour du thème « les perspectives de gestion de la ville de Kénitra à la lumière des échéances électorales de 2015″, a indiqué que plus de 800 millions de dh ont été investis à Kenitra entre 2010 et 2015. »Ce que nous y avons investi en cinq ans, n’a pas été investi pendant 30 ans », s’est-il félicité, en notant que cela « dénote de la dynamique opérée dans la ville ».Le président de la Commune a souligné que Kenitra recèle un potentiel qui lui permet d’être une ville compétitive à l’échelle nationale et de retrouver son positionnement économique d’antan, exprimant son ambition d’ériger la capitale du Gharb en pôle économique et social remarquable au rayonnement régional, national et aussi international.Il a indiqué que le conseil communal a adopté, dans sa gestion de la chose locale, une planification stratégique basée sur une approche participative qui passe par la mobilisation des ressources financières, le renforcement des capacités et des compétences, la mise en place des équipements et infrastructures de base et le développement des affaires sociales et économiques.Concernant la mise en place de la gouvernance locale, qui a nécessité un investissement de 45 millions de DH, M. Rabbah a fait état de la requalification des structures administratives, à travers l’organisation de l’administration locale, la régularisation des situations des fonctionnaires et le lancement de la numérisation de l’administration publique.226 millions de DH alloués au réseau routier entre 2010 et 2015Pour ce qui est du réseau routier, auquel une enveloppe de 226 millions de DH a été allouée, le président de la commune a cité la construction d’une nouvelle route, la réfection d’anciennes routes et le renforcement du réseau et de l’entretien routiers. S’agissant du développement économique, doté d’une enveloppe de 45 millions de DH, il a évoqué la restructuration de plusieurs services communaux et le lancement de la construction de nouveaux abattoirs pour un budget de 40 millions de DH. Au.Au volet social, dont les investissements ont totalisé 128 millions de DH, les crédits ont été alloués à des projets réalisés en partenariat avec l’INDH (47 MDH), des projets en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité (25 MDH), outre des projets de développement social, en cours de réalisation (30 MDH), de sport (80 MDH) et de développement culturel (80 MDH).M. Rabbah a également évoqué le secteur de l’urbanisme, faisant état de l’autorisation de création de 14 lotissements sur une superficie totale de 629 hectares, ainsi que la mise en place d’un guichet unique de l’urbanisme et la restructuration du quartier Mkhalif (30 MDH).Il a également indiqué que le montant des subventions accordées par la commune aux équipes et associations sportives s’est élevé à 16 MDH et a profité à 762 associations.Exposant sa vision de la gouvernance communale, M. Rabbah a plaidé pour l’amorce d’un dialogue national à même de renforcer les prérogatives des présidents et des secrétaires généraux des communes, estimant que le mode de formation des majorités au sein des communes affaiblit les pouvoirs des présidents.Il a aussi estimé que les conseils communaux devraient être déchargés de la gestion de certains services car ils ne disposent pas du professionnalisme requis, citant notamment les abattoirs, les infrastructures sportives et les gares routières, plaidant plutôt pour un nouveau mode basé sur la gestion déléguée ou le partenariat avec le secteur privé.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : ,