Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Banque centrale Tunisienne : Le changement politique, bénéfique à l’économie
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Banque centrale Tunisienne : Le changement politique, bénéfique à l’économie

Banque centrale Tunisienne : Le changement politique, bénéfique à l’économie

Par: le vendredi, janvier 31, 2014

La Banque centrale de Tunisie a exprimé jeudi son « optimiste quant à la progression du processus politique et ses retombées positives sur l’amélioration de la visibilité pour les investisseurs et les institutions de financement » tout en avouant que les indicateurs économiques et financiers tunisiens « ont été globalement en deçà des objectifs souhaités »,

La BCT a estimé que la croissance du pays est estimée en 2013 entre 2,6% et 3% avec la persistance de la pression sur les équilibres financiers.
6283710-9475952
Pour l’exercice 2014, la croissance tunisienne devrait atteindre 3,8% conditionnée à l’amélioration anticipée de la demande intérieure notamment en ce qui concerne l’investissement en plus de l’accélération de la demande extérieure, précise le conseil d’administration de la BCT.

« Ces développement positifs sont de nature à envoyer des messages rassurants aux opérateurs économiques tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et à contribuer à un regain de confiance ainsi qu’à préparer le terrain favorable à l’amélioration du climat des affaires ».

Après le récent changement politique manifesté à travers l’approbation d’une nouvelle Constitution et d’un nouveau gouvernement indépendant et consensuel, la BCT s’attend à voir l’activité économique se dynamiser dans certains vecteurs.

A commencer par le secteur agricole ayant souffert en 2013 des facteurs climatiques défavorables ainsi que les Services principalement le tourisme où les nuitées ont reculé de 0,2% face à une « timide » progression de 5,3% pour les entrées et de 1,7 pour les recettes.

Du côté de l’industrie, l’instance financière tunisienne (BCT) projette des améliorations notables surtout en industries exportatrices et les domaines touchés par l’arrêt de la production dont les industries manufacturières baissières de 0,8% jusqu’à septembre dernier contre une hausse de 4,6% un an auparavant.

Evoquant l’état des lieux du marché des prix, le conseil d’administration de la BCT a mis en garde contre le « retour des tensions inflationnistes suite à une relative détente lors des derniers mois ». Ainsi, le taux d’inflation a été porté en moyenne à 6,1% en 2013 contre 5,6% en 2012 en raison de la flambée des prix des produits alimentaires, soit 8% en 2013 contre 7,5% en 2012.

Pour se faire, la Banque centrale de Tunisie pointe du doigt entre autres la « persévérance accrue de toutes les parties intervenantes afin d’instaurer un climat politique, social et sécuritaire sain et stable », toujours selon le communiqué de la BCT.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,