Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Bel hommage à Abdelouaheb Doukkali : Ramadaniat Al Baida
Actualités du Maroc » Culture » Bel hommage à Abdelouaheb Doukkali : Ramadaniat Al Baida

Bel hommage à Abdelouaheb Doukkali : Ramadaniat Al Baida

Par: le mercredi, septembre 1, 2010

Abdelouaheb Doukkali Un bel hommage a été rendu dimanche à Casablanca à l’artiste Abdelouaheb Doukkali, lors de la 4ème édition des nuits culturelles « Ramadaniat Al Baida ».

Lors de cette soirée, qui s’est déroulée en présence de responsables locaux et une belle brochette d’artistes et d’intellectuels, plusieurs intervenants ont mis en exergue l’immense talent de l’artiste, auteur d’un répertoire imposant qui compte plus de 400 chansons.

Dans son hommage à l’artiste, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri a qualifié Abdelouaheb Doukkali de véritable monument artistique qui a durant plus d’un demi-siècle marqué la chanson marocaine par la beauté des paroles de ses chansons et l’extraordinaire originalité de ses compositions.

Le ministre s’est dit convaincu que le talent et l’inspiration de ce grand artiste ne s’épuiseront de si tôt, notant que les artistes de cette trempe continuent toujours à partager avec leur public l’amour qu’ils ont pour la belle parole et la bonne mélodie.

Autre témoignage, celui de la comédienne Touria Jabrane pour qui l’évocation de la chanson marocaine et de son histoire est indissociablement liée à ce grand nom de la chanson dont la renommée a dépassé les frontières locales et mêmes arabes.

L’ancienne ministre de la Culture a mis exergue l’immense talent d’interprétation d’Abdelouaheb Doukkali et son admirable virtuosité dans la composition et ce, dans les multiples registres de son répertoire, dans la chanson moderne classique ou en dialecte tout comme dans la musique soufie.

Un immense talent que le poète Hassan Nejmi a aussi mis en exergue, considérant que Abdelouaheb Doukkali est une composante essentielle et une figure incontournable dans le paysage culturel et artistique marocains, avant d’ajouter qu’il est un admirable interprète des chefs d’Âœuvre de grands poètes, notamment Abou Kacem Chabi, Hassan Moufti, Abderrahmane Alami ou encore Ahmed Taïb Laâlej.

De même pour l’artiste Mohamed Derham qui a mis en avant son originalité et son parcours unique et inégalable, estimant que ce grand nom de la chanson marocaine moderne reflète avec beaucoup de sincérité et de fidélité les mutations socio-culturelles qui ont traversé le Maroc durant les cinquante dernières écoulées.

D’autres témoignages donnés par des artistes et des amis ont évoqué le parcours de Abdelouaheb Doukkali, exprimant unanimement leur admiration pour le talent sur les registres de l’interprétation, la composition et aussi dans la comédie et la peinture.

Ils ont aussi mis en relief l’humanisme et la profondeur philosophique ainsi que le patriotisme qui marquent les chansons de Abdelouaheb Doukkali qui n’a pas laissé passer cette belle et émouvante occasion sans faire plaisir à ses admirateurs et au grand public en interprétant quelques unes de ses chansons dont certaines ont été lors de cette soirée reprises par d’autres chanteurs en guise d’hommage et de reconnaissance à ce grand artiste.

Sensible à ses témoignages sincères et visiblement très ému, l’auteur des chefs d’Âœuvres « Marsoul Al Hob », « Mana ila Bachar » ou encore « Kan ya ma Kan », a réaffirmé sa détermination à continuer toujours sur la voie de l’excellence et de la création.

Il a également fait part de sa passion pour la lecture et l’écriture, une passion qui, a-t-il annoncé, le plonge depuis quelque temps dans l’écriture de son autobiographie.

Organisée en partenariat avec le conseil de la ville et le soutien du ministère de la Culture et du Théâtre national Mohammed V à Rabat, cette édition des « Ramadaniat al Baida » qui se prolonge jusqu’au 5 septembre investira plusieurs espaces à Casablanca, en l’occurrence l’Ecole des Beaux-arts, la Skala, le complexe culturel de Sidi Belyout, la coupole du parc des Nations-Unis ainsi que des espaces improvisés en plein air.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,