Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Benmoussa : Taux de participation de près de 51 pc
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Benmoussa : Taux de participation de près de 51 pc

Benmoussa : Taux de participation de près de 51 pc

Par: le samedi, juin 13, 2009

ministre de l'Intérieur Chakib BenmoussaRabat-Le taux de participation aux élections communales a atteint près de 51 pc sur l’ensemble du territoire national, selon les estimations provisoires à la fermeture des bureaux de vote à 19h00, a annoncé vendredi soir le ministre de l’Intérieur, M. Chakib Benmoussa lors d’un point de presse.

Ce taux correspond à près de 6,8 millions de Marocains qui ont voté sur un total de 13.360.000 inscrits, a précisé le ministre.

Ce pourcentage a été supérieur à la moyenne nationale dans plusieurs régions et provinces du Royaume. Il a été ainsi supérieur à 70 pc à Moulay Yacoub, Assa-Zag, Aousserd, El Hajeb, El Haouz et Boulmane.

Dans les provinces du sud, ce taux a été de près de 69 pc à Boujdour, 68 pc à Smara, 61 pc à Oued Eddahab et 58 pc à Laayoune, a dit le ministre.

Le taux élevé de participation enregistré dans les provinces du sud constitue la meilleure illustration de l’attachement des citoyens de cette région à leur marocanité, a affirmé vendredi soir le ministre de l’intérieur, M. Chakib Benmoussa, lors d’un point de presse, ajoute M. Benmoussa, soulignant que ce taux élevé témoigne aussi de l’implication effective des citoyens des provinces du sud dans les institutions du pays et dans son processus démocratique

Le ministre de l’intérieur a souligné poar auilleurs que le taux de participation aux élections communales qui a atteint près de 51 pc sur l’ensemble du territoire national, a connu une amélioration par rapport à la consultation législative de 2007.

« Considérant le taux de participation enregistré au niveau national, il a été constaté qu’il a connu une amélioration par rapport au taux enregistré lors des dernières élections législatives », a indiqué le ministre, qui présentait les résultats provisoires du scrutin après la fermeture des bureaux de vote.

Parmi les facteurs qui ont favorisé cette participation, le ministre a cité les résultats positifs de l’opération de révision exceptionnelle des listes électorales générales ainsi que les efforts de mobilisation et d’incitation de l’électorat à participer au vote.

L’importance du nombre des candidats par circonscription électorale a contribué à l’amélioration du niveau d’encadrement et de mobilisation des électeurs, a expliqué le ministre, ajoutant que l’élément féminin a joué un rô le fondamental au regard de la force de sa présence parmi les candidats (16 pc).

A ces facteurs, il faudrait ajouter la dimension de proximité qui marque les élections communales en raison du lien étroit entre les domaines d’intervention des conseils locaux et des préoccupations des citoyens qui dépassent parfois les considérations purement politiques.

Le ministre de l’Intérieur, M. Chakib Benmoussa, a salué « le rôle remarquable » joué par la femme dans la mobilisation et l’encadrement des électeurs lors des communales qui se sont déroulées ce vendredi au Maroc.

Le nombre de candidats dans les circonscriptions électorales a contribué à l’amélioration du niveau d’encadrement et de mobilisation des électeurs, a dit M. Benmoussa, précisant que l’élément féminin, présent à hauteur de 16 pc sur les listes de candidatures, a joué un rôle remarquable dans ce cadre.

Il a souligné que le taux de participation de 51 pc a été réalisé grâce à la conjugaison de plusieurs facteurs, dont les résultats positifs de l’opération de révision exceptionnelle des listes électorales générales et les efforts de mobilisation et d’incitation des électeurs à se rendre aux urnes.

A ces facteurs, a-t-il poursuivi, s’ajoute la dimension de proximité qui marque les élections communales en raison du lien étroit entre les domaines d’intervention des conseils locaux et des préoccupations des citoyens qui dépassent parfois les considérations purement politiques.

Evoquant les incidents « isolés » ayant marqué le scrutin, le ministre de l’intérieur a affirmé que les élections communales, qui se sont déroulées ce vendredi dans les différentes régions du Royaume, ont connu quelques « incidents limités et isolés », qui n’ont pas affecté le déroulement normal de l’opération de vote, a affirmé le ministre de l’Intérieur, M. Chakib Benmoussa.

Lors d’un point de presse consacré à l’annonce des estimations provisoires des élections communales, M. Benmoussa a fait état, à cet égard, de heurts entre sympathisants de candidats, de jets de pierres et de la destruction d’urnes dans une tentative de s’emparer des bulletins, précisant que ces actes ont été contenus en temps opportun et que les autorités concernées ont activé les procédures juridiques requises.

Le ministre a salué, par ailleurs, le travail accompli par les autorités locales, la sûreté nationale, la gendarmerie royale et les forces auxiliaires pour protéger l’opération de vote et garantir la sécurité publique et un climat empreint de neutralité, d’honnêteté et de transparence afin que le scrutin se déroule dans de bonnes conditions.

Le succès de ces élections, a-t-il souligné, confirme, encore une fois, que les échéances électorales sont devenues une étape politique normale dans le processus démocratique du Maroc, ce qui est, a-t-il dit, de nature à contribuer, sans nul doute, à garantir la plate-forme appropriée pour bâtir la commune de demain selon une vision stratégique fondée sur des moyens de gestion modernes, permettant de répondre aux aspirations et attentes des citoyens sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,