Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Bernard Sonilhac : La 1ère Renault algérienne roulera dans un an
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Bernard Sonilhac : La 1ère Renault algérienne roulera dans un an

Bernard Sonilhac : La 1ère Renault algérienne roulera dans un an

Par: le samedi, octobre 26, 2013

Bernard Sonilhac est le PDG de Renault Algérie Production (RAP), détenus à 51% par des administrations algériennes et à 49% par Renault.

5991996-8932732
A Oran où il a été l’invité d’un forum organisé du 19 au 23 octobre 2013 par le Prides Finances & Conseil Méditerranée (FCM), le PDG de RAP a promis pour Novembre 2014, la sortie de la 1ère Renault Symbol, montée en Algérie.

L’usine qui sera implanté dans les locaux d’une ex-usine de filature à Oued Tlelat, à une trentaine de kilomètres d’Oran, sera, selon Sonilhac, opérationnelle sous peu.

Il ne s’agit pas d’une construction nouvelle, mais plutôt de la métamorphose d’une bâtisse déjà existante.

L’usine algérienne de Renault va dans un premier temps effectuer seulement du montage de véhicules avec des pièces en provenance de l’usine roumaine de Pitesti du groupe.

Les pièces voyageront jusqu’en Turquie avant d’être livrées, par bateau, en Algérie.

«Notre production connaîtra deux phases. La première permettra de sortir 25 000 Renault Symbol par an, la seconde 75 000» a expliqué Bernard Sonilhac.

Il a expliqué que «La première phase concernera uniquement du montage de véhicule avec 400 salariés. Pour la seconde, opérationnelle en 2019, l’usine s’enrichira d’un atelier de soudure et de peinture et accueillera de 2 000 à 2 500 personnes».

Le PDG de RAP a indiqué que les sous-traitants vont travailler prioritairement sur le vitrage, le câblage, la batterie et le plastique injecté.

Il a ajouté qu’il sera difficile d’intégrer localement l’électronique et l’électrotechnique.

«Nous voulons développer des relations de partenariat avec nos fournisseurs. Un partenariat durable. Et ainsi participer au développement de l’industrie automobile en Algérie. Avec une ambition forte pour l’avenir. Nous travaillerons avec nos fournisseurs locaux en priorité» a-t-il promis.

Concernant les recrutements, Sonilhac a indiqué que 20 chefs d’unité et d’atelier, les futurs managers, ainsi que 20 opérateurs seniors sont en voie d’embauche.

À l’été 2014, 400 opérateurs seront recrutés.

Il a néanmoins précisé que 20 salariés venus de Renault au maximum, figureront dans l’effectif.

«Nous ne proposerons que des CDI. Mais nous serons exigeants sur les CV et la compétence primera. Nous proposerons des salaires situés dans le haut du marché» s’est engagé le patron français, qui a annoncé avoir reçu plus de 1000 dossiers de candidatures : «Le projet d’usine suscite beaucoup d’attentes en Algérie» a-t-il conclu.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,