Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Braquage record du Kent: Ibrahim Lee Murray sera jugé au Maroc
Actualités du Maroc » Société » Braquage record du Kent: Ibrahim Lee Murray sera jugé au Maroc

Braquage record du Kent: Ibrahim Lee Murray sera jugé au Maroc

Par: le jeudi, juillet 2, 2009

Braquage record du Kent: Ibrahim Lee Murray sera jugé au MarocLe Maroc a refusé l’extradition vers la Grande-Bretagne d’Ibrahim Lee Murray, soupçonné par Londres d’être le cerveau d’un braquage record dans le Kent en 2006, et décidé de le poursuivre à Rabat pour les faits incriminés, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Ibrahim Lee Murray -né de père marocain et de mère anglaise- possède la nationalité britannique mais la Cour suprême a rejeté la demande d’extradition formulée par Londres au motif qu’il est également ressortissant marocain.
« La famille d’Ibrahim Lee Murray a récemment présenté à la justice des preuves attestant qu’il est marocain par son père », a déclaré à l’AFP cette source interrogée par l’AFP. « Lundi, Ibrahim Lee Murray incarcéré à la prison de Salé a été présenté à un procureur qui lui a notifié qu’il est désormais poursuivi au Maroc pour le braquage du Kent à la demande des autorités britanniques », selon cette source.
La loi marocaine interdit l’extradition de ses ressortissants. Mais ceux-ci peuvent être poursuivis au Maroc pour des faits commis dans un autre pays si celui-ci en fait la demande. La date du procès d’Ibrahim Lee Murray n’a pas encore été fixée.
Ibrahim Lee Murray, 32 ans, avait été arrêté en juin 2006 à Rabat en compagnie de cinq personnes, dont un autre Britannique, Paul Allen.
Le groupe avait été condamné en février 2007 à des peines allant de 4 mois à 3 ans de prison ferme pour s’être rendu coupable au Maroc de « violence contre les forces de l’ordre, détention et consommation de drogue, coups et blessures et usurpation de fonction ».
Ibrahim Lee Murray et Paul Allen -qui a été extradé en janvier 2008 par le Maroc vers Londres- sont soupçonnés par la Grande-Bretagne d’être impliqués dans le braquage du Kent (sud-est de l’Angleterre), au cours duquel 53 millions de livres (78 millions d’euros) avaient été dérobés en février 2006.
Le butin est considéré comme le plus élevé de l’histoire de la criminalité en Grande Bretagne.

Source : AFP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,