Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Bulgarie: Il tente d’assassiner le leader d’un parti, il est passé à tabac en direct
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Bulgarie: Il tente d’assassiner le leader d’un parti, il est passé à tabac en direct

Bulgarie: Il tente d’assassiner le leader d’un parti, il est passé à tabac en direct

Par: le lundi, janvier 21, 2013

ahmes-doganSofia : Le dirigeant historique du parti de la minorité turque en Bulgarie, Ahmed Dogan, a été l’objet samedi d’une tentative d’attentat filmée en direct.

http://www.youtube.com/watch?v=7cFOSK8mvzk&feature=player_embedded

L’assassin passé à tabac en direct

En effet, pendant le congrès du Mouvement pour les droits et les libertés (MRF), au moment où Ahmed Dogan s’adressait de la tribune aux délégués, un homme âgé de 25 ans et, selon la police, armé d’un pistolet à gaz et de deux couteaux, a essayé de tirer sur lui, mais sans succès.

L’homme a été maîtrisé par des délégués et passé à tabac, selon des images « dramatiques » diffusées par les chaînes de télévision. D’après la police, le jeune homme est d’origine turque et vit à Bourgas, sur les bords de la Mer Noire. La vidé a, également montré la violence de certaines personnes contre le jeune homme.

Ahmed Dogan est réapparu dans la salle quatre heures après l’incident, souriant et applaudi par les délégués, et a aussitôt annoncé sa démission de la présidence du parti, une décision prévue depuis plusieurs semaines et sans rapport avec la tentative d’attentat.

« Ma décision de me retirer est catégorique. Je propose Lyutvi Mestan, un député respecté », actuel vice-président du MRF, « pour ma succession« , a-t-il déclaré; rapporté par les médias. Le fondateur du MRF a expliqué sa décision par « une diabolisation«  de son image qui desservirait son parti à la veille des élections législatives, en juillet.

Pour rappel, Ahmed Dogan, homme politique controversé, a joué un rôle-clé dans la vie politique bulgare au cours de la transition post-communiste. Via le MRF et sa structure très centralisée, il contrôlait le vote de la minorité turque, évaluée à 10% de la population, le taux le plus élevé de l’Union européenne.

source: Emarrakech

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , ,