Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Changement climatique : Les pénuries d’eau augmentent
Actualités du Maroc » Sciences » Changement climatique : Les pénuries d’eau augmentent

Changement climatique : Les pénuries d’eau augmentent

Par: le vendredi, février 6, 2009

Conférence de New Delhi

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a prévenu jeudi à New Delhi que tout échec dans la lutte contre le réchauffement climatique provoquerait une catastrophe économique et sociale mondiale.

« Les déserts s’étendent. Les pénuries d’eau augmentent. Les forêts tropicales disparaissent. Nos réserves de pêche qui étaient si abondantes sont aussi menacées de disparition », a déclaré M. Ban, à l’ouverture d’une conférence sur le développement durable organisée dans la capitale indienne. Et « si l’on échoue dans le combat contre le changement climatique, la pauvreté et les privations vont croître. Cela déstabilisera les économies, alimentera l’insécurité dans beaucoup de pays et sapera nos objectifs en matière de développement durable », a-t-il prévenu.

M. Ban a aussi exhorté les nations développées et celles en développement « à trouver un accord sur la réduction des émissions de CO2 » au cours de la conférence internationale de Copenhague en décembre 2009. La communauté internationale doit se réunir fin décembre dans la capitale danoise pour mettre au point un traité censé déterminer la part d’efforts de chacun, pays industrialisés et pays émergents, afin de réduire leurs rejets de carbone après l’expiration en 2012 du Protocole de Kyoto.

« Copenhague doit apporter une clarification sur les engagements des pays développés à réduire leurs émissions (…) et sur les efforts que les pays en développement sont prêts à fournir afin de rassembler tout le monde dans un accord ambitieux, complet et qui puisse être ratifié », a plaidé le chef de l’ONU qui a baptisé 2009 « l’année du changement climatique ». Les pays de l’Union européenne se sont engagés à réduire en 2020 leurs émissions de carbone de 20% par rapport à leurs niveaux de 1990.

Du côté des Etats-Unis, le président Barack Obama a annoncé fin janvier la nomination d’un « monsieur réchauffement climatique » et des mesures pour réduire les émissions par les automobiles de gaz à effet de serre. Quant aux grands pays en développement, « nous sommes en Inde très inquiets du changement climatique dont nous supportons les pires conséquences alors que la responsabilité en revient aux pays qui polluent depuis le début de l’ère industrielle », a accusé le ministre des Affaires étrangères, Pranab Mukherjee.

AFP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,