Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Chefchaouen vibre au rythme du festival Alegria
Actualités du Maroc » Culture » Chefchaouen vibre au rythme du festival Alegria

Chefchaouen vibre au rythme du festival Alegria

Par: le vendredi, juillet 10, 2009

festival alegriaLe rideau a été levé, jeudi soir à Chefchaouen, sur la 6ème édition du festival Alegria placé cette année sous le signe « Fusion des cultures marocaine, espagnole et d’Amérique-latine ».

La cérémonie d’ouverture de cette manifestation culturelle s’est déroulée à la place Bir anzarane au rythme de la musique hip-hop interprétée par les cinq membres du groupe Fez City Clan qui est considéré comme l’un des précurseurs du mouvement hip-hop marocain et s’affirme comme l’un des ambassadeurs de la nouvelle scène marocaine.
Groupe à la scénographie attractive et aux messages engagés en arabe dialectale (Darija), Fez City Clan puise son inspiration dans la vie quotidienne des Marocains et sa recherche musicale aspire à fusionner le hip-hop et les rythmes authentiques de l’héritage musical marocain.
Pour sa 6ème édition, l’Alegria Festival de Chefchouaen offre au public une programmation musicale de premier choix et en parfaite cohérence avec l’esprit du festival qui met en avant la diversité culturelle et artistique qui imprime un charme et une indéniable spécificité à la ville de Chefchaouen.
La soirée d’ouverture a été marquée aussi par une prestation de Calima Colores, un groupe composé de musiciens de différents pays latino-américains (Cuba, Brésil, Venezuela, Portugal, entre autres) qui fusionnent la musique de leurs pays en la nourrissant de rythmes métis : airs de flamenco, de rumba, de salsa et d’afrobeat.
Leur approche est un voyage audiovisuel qui cherche l´interaction directe avec les sens. Il s´agit d´une fusion qui offre fraîcheur et contrastes et propose une intéressante combinaison artistique et une riche intégration culturelle.
A la grande place et sur la scène alegria, les festivaliers ont été au rendez-vous avec des concerts de musique d’une grande intensité animés par Mercedes Péon, dont la voix est le reflet d’un caractère construit à force de dialogue avec soi, pour connaître l´autre et le respecter dans sa différence, et Saida Charaf qui, influencée dés son jeune âge par la musique arabe classique et ouverte à tous les rythmes de l’Orient, reste fidèle au patrimoine musical du Sud du Maroc.
La fusion des cultures marocaine, espagnole et d’Amérique Latine étant le socle identitaire de cet événement. Ses promoteurs ont toujours oeuvré pour la consolidation de l’espace civil comme univers participatif et d’exercice continuel de réflexion et d’imagination autour de la responsabilité citoyenne.
Pour célébrer la diversité et l’interculturalité, cette édition, organisée par l’association Alegria Chamalia en partenariat avec l’Agence de promotion et de développement des provinces du nord, sera marquée par une riche programmation reflétant les différentes expressions culturelles et artistiques.
Au menu figurent musique, théâtre, danse contemporaine, spectacles de rue, exposition d’art contemporain et ateliers de formation, en plus d’un colloque international sur le thème : « Al-Andalus : un patrimoine de valeurs de la Méditerranée ».

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,