Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Choumicha et Nass El Ghiwane séduisent le public de la banlieue nord de Paris
Actualités du Maroc » Culture » Choumicha et Nass El Ghiwane séduisent le public de la banlieue nord de Paris

Choumicha et Nass El Ghiwane séduisent le public de la banlieue nord de Paris

Par: le lundi, mai 17, 2010

Paris – Les recettes de cuisine de Choumicha et le groupe Nass El Ghiwane ont amplement séduit le public lors des deux premières journées de la semaine culturelle marocaine organisée du 14 au 22 mai par quatre villes de la banlieue nord de Paris.

ChoumichaA Villepinte, comme à Sevran, Clichy-sous-Bois et Stains, le public a été très nombreux à assister aux prestations de la star de la télévision marocaine et du groupe mythique de la musique des années 70.

Ouvrant le bal de ces journées, Choumicha, célèbre notamment par ses émissions culinaires à la deuxième chaîne de télévision marocaine, 2M, et ses livres de gastronomie, a animé avec brio une série de conférences et de rencontres de dédicaces de ses oeuvres à Villepinte, Clichy-sous-Bois et Sevran.

Dans chacune de ces rencontres, elle remporte un franc succès auprès des centaines de Marocains, Algériens, Tunisiens, Egyptiens établis dans cette région mais aussi de Français venus nombreux échanger avec celle qui a conquis le cÂœur et les papilles de millions de téléspectateurs.

Tout en préparant du couscous sucré aux fruits secs, elle répondait aux questions des spectateurs qui l’interrogeaient sur les ingrédients de ses recettes, les secrets de ses délices, ses projets futurs et même sur sa vie privée.

Avec une spontanéité phénoménale, Choumicha livre ses secrets et n’hésite pas à traduire ce qu’elle disait tantôt en arabe, tantôt en français, tout en donnant une dose d’humour à ses mots et ses gestes.

Comme au Maroc, Choumicha est accueillie chaque jour grâce à la diffusion satellitaire dans les foyers de la communauté maghrébine à travers ses émissions quotidienne « Ch’hiwate Choumicha » et « Ch’hiwate bladi ».

Pour sa part, le groupe mythique Nass El Ghiwane a animé deux concerts à Clichy-sous-Bois et à Villepinte où un public nombreux les attendait pour une soirée conviviale, en signe de retrouvailles.

Comme à leur habitude, les « Rolling Stones d’Afrique », comme les surnommait le réalisateur américain Martin Scorsese, ont enflammé la scène.

Avec leurs tubes légendaires tels que la saga « Sinia », « Allah ya moulana », « Mahmouma », « Al Hala », « Nahla Chama », entre autres, ils ont transporté les mélomanes dans l’univers des années 70 et 80.

Outre les prestations de Choumicha et Nass El Ghiwane, le public de la semaine culturelle marocaine a eu rendez-vous avec des défilés de Caftan auquel ont participé de jeunes créatrices marocaines établies en France.

Placée sous le signe: « Inspiration marocaine », la semaine culturelle marocaine est organisée par les quatre villes du département Seine-Saint-Denis, en partenariat avec l’Ambassade du Maroc à Paris, le Consulat du Royaume à Villemomble, l’Agence de l’Oriental et plusieurs associations de Marocains en France.

Au programme figurent des concerts de Hoba Hoba Spirit, et des groupes de Dakka Marrakchia, Gnawa, Abidat R’ma, ainsi que des rencontres autour du conte avec Halima Hamdane, Hamed Bouzzine, Amid Beriouni et Nezha.

Des expositions de peinture, de calligraphie, d’artisanat et de photographies sur l’histoire du Maroc et sur les combattants marocains pendant la deuxième guerre mondiale, ainsi que des conférences et débats notamment sur le Code de la famille et sur l’expertise marocaine en matière de techniques économes en eau sont également au menu de cette manifestation culturelle.

La ville de Figuig est particulièrement mise à l’honneur, à travers la présentation des différentes us et coutumes d’un mariage traditionnel de cette ancienne cité de l’Oriental.

L’ouverture officielle de cet événement s’est déroulée vendredi à Villepinte, en présence des maires des villes concernées, des Consuls généraux du Maroc à Villemomble, Abdellatif Mortabit, et de Tunisie à Pantin, Abderrazek Ben Fraj, ainsi que d’un parterre d’élus et de représentants des associations partenaires.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,