Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le cinéma marocain, un secteur en développement qui contribue au rayonnement culturel du Royaume
Actualités du Maroc » Culture » Le cinéma marocain, un secteur en développement qui contribue au rayonnement culturel du Royaume

Le cinéma marocain, un secteur en développement qui contribue au rayonnement culturel du Royaume

Par: le samedi, juin 25, 2011

khalid naciriLe cinéma marocain est un secteur en développement qui contribue au rayonnement culturel du Royaume, a affirmé vendredi, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri.

M. Naciri qui présidait le Conseil d’administration du Centre cinématographique marocain (CCM), a souligné que le bilan du cinéma marocain au titre de l’année 2010 est « très positif », avec la production de 19 longs métrages, dont 12 ayant bénéficié de soutien du CCM, a indiqué un communiqué du ministère.

Les films marocains, a ajouté la même source, ont récolté des recettes de l’ordre de 12,5 millions de dirhams sur un total de 72,5 millions DH réalisés par l’ensemble des films projetés sur le marché national, soit 18 pc de la part de ce marché, précisant que le film marocain s’est classé troisième sur le marché, après l’américain (premier avec 33,81 MD) et l’égyptien (deuxième avec 16,14 MD).

Le ministre a relevé que l’approche adoptée dans ce secteur vital n’est pas limitée à la dimension quantitative mais inclut aussi le volet qualitatif, mettant l’accent sur la forte présence du cinéma marocain lors de la dernière année dans plus de 80 festivals à l’étranger.

Onze longs métrages et deux cours métrages ont remporté 19 prix, tandis que plusieurs festivals ont choisi de faire du cinéma marocain l’invité d’honneur, a-t-il poursuivi.

De son côté, le directeur du CCM Nour-Eddine Sail a passé en revue le bilan positif des activités du centre et les différentes réalisations de l’année 2010.

Le Conseil d’administration du CCM a approuvé à l’unanimité le rapport de la précédente réunion tenue le 29 novembre 2010 et plusieures décisions dont notamment, celle relative à la soumission du secteur de l’exploitation cinématographique à la taxe sur la valeur ajouté (TVA) au lieu des taxes fiscales actuellement en vigueur et ce, en vue d’encourager les investissements.

Le conseil a également approuvé la transformation de la Salle 7é Art à Rabat en un complexe multisalles et l’adoption d’un cahier de charge relatif aux avances sur le soutien des manifestations cinématographiques.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,