Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Citi : L’industrie pétrolière au Maroc a forts potentiels d’avenir
Actualités du Maroc » Economie » Citi : L’industrie pétrolière au Maroc a forts potentiels d’avenir

Citi : L’industrie pétrolière au Maroc a forts potentiels d’avenir

Par: le jeudi, février 14, 2013

Londres : La banque internationale d’investissement Citi a indiqué que l’industrie pétrolière naissante du Maroc, semble en passe de susciter davantage d’intérêt de la part des grandes majores mondiales du secteur.

industrie_pétrolière

La banque d’investissement Citi a émis une note à l’attention de ses investisseurs, sur le potentiel futur de l’industrie pétrolière au Maroc.

Selon le portail ‘Proactive Investor ’ citant la note bancaire, Citi a considéré le Maroc, comme le prochain terrain d’action, des plus grandes majores mondiales du secteur.

Citi s’attend à une augmentation du nombre des grandes compagnies du secteur au monde, sur le marché marocain, à travers l’acquisition de parts dans des projets ou éventuellement de petites entreprises.

Interrogé sur le potentiel pétrolier marocain, l’analyste Michel Alsford répondit que «Le Maroc demeure une marché d’hydrocarbures sous-exploré, alors que le pays offre des possibilités d’exploration à fort impact».

Michel Alsford énumère les différents avantages qu’offre le royaume pour une réelle éclosion de ce secteur, n’ayant pas suscité assez d’attentions, de la part de l’Etat, ses dernières décades : «le fort potentiel des ressources du Maroc et ses conditions fiscales attrayantes sont parmi les facteurs ayant favorisé l’entrée de grandes compagnies comme Genel Energy, Cairn Energy, Chevron, Total et Galp».

Il ajouta que «Nous nous attendons à une augmentation des activités à l’approche du début de l’activité de forage, prévue à partir du quatrième trimestre de 2013 au large des côtes du pays», relevant que «les opérations de forage devront également connaître une importante hausse avec 10 puits prévus à partir du quatrième trimestre de cette année jusqu’en 2014, contre 50 puits forés, en grande partie en on shore, dans tout le pays depuis 2000».


source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,