Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Code de la route : la Fédération du transport propose 5 amendements
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Code de la route : la Fédération du transport propose 5 amendements

Code de la route : la Fédération du transport propose 5 amendements

Par: le samedi, avril 18, 2009

La Fédération du transport affiliée à la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a présenté, jeudi, cinq propositions d’amendements du projet du Code de la route.

La Fédération du transport affiliée à la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a présenté, jeudi, cinq propositions d’amendements du projet du Code de la route.

Ces propositions d’amendements ont été présentées lors d’une réunion des représentants de la Fédération avec le président de la Chambre des conseillers, M. Maâti Benkaddour.

Dans une déclaration à la presse, le président de la Fédération, M. Abdelilah Hafidi a indiqué que ces amendements concernent les articles 165, 167, 169, 144 et 41 relatifs essentiellement aux peines privatives de liberté et aux amendes, outre le transport par des compagnies étrangères sur le territoire national.

M. Hafidi a indiqué que le président de la Chambre des conseillers s’est engagé à ce que soient pris en considération ces amendements proposés par la Fédération, se félicitant par ailleurs de certaines nouveautés apportées par ce projet notamment à propos du chauffeur professionnel et des horaires du travail.

M. Benkaddour a, de son côté, souligné que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des réunions tenues avec les représentants du secteur des transports en vue de leur permettre de formuler leurs propositions qui seront examinées de manière détaillée.

Lors de cette réunion, M. Benkaddour et les membres de la fédération du transport ont souligné le danger que représente le fléau des accidents de la route au Maroc, qui ont causé, ces dernières années, d’importants dégâts matériels et humains, nécessitant ainsi la mise en place d’un nouveau cadre législatif.

M. Benkaddour a exprimé sa disposition à recevoir les propositions des professionnels relatives à l’amendement de ce projet pour qu’il soit en phase avec les défis socio-économiques qu’affronte le secteur.
M. Hafidi a affirmé que les transporteurs émettent des réserves quant à certaines dispositions du code de la route, en raison des craintes liées à la manière de leur application, appelant à l’organisation des opérations de contrôle et à la moralisation des instances qui en sont chargées.

Il a également souligné la nécessité de mettre à niveau et de restructurer le secteur pour qu’il puisse relever les défis économiques auxquels le Maroc fait face, surtout après la signature de plusieurs accords de libre échange avec des partenaires, dont l’Union européenne et les Etats-Unis.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres tenues par M. Benkaddour avec les représentants des syndicats et professionnels du secteur du transport pour les informer des raisons de la suspension de l’examen du projet du Code de la route au niveau de la deuxième Chambre.

Le gouvernement et cinq centrales syndicales avaient annoncé, mercredi soir, la suspension du mouvement de grève dans le secteur du transport.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , , ,