Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Crise entre Rabat et Madrid? Les Canaries et Repsol ont pris une ‘grave’ décision
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Crise entre Rabat et Madrid? Les Canaries et Repsol ont pris une ‘grave’ décision

Crise entre Rabat et Madrid? Les Canaries et Repsol ont pris une ‘grave’ décision

Par: le mercredi, juillet 23, 2014

Madrid : Le président du gouvernement autonome des îles Canaries, Paulino Rivero a reçu aujourd’hui, mardi 22 juillet, Antonio Brufau, PDG du groupe pétrolier espagnol Repsol.

6839157-10451420

Selon le site anglophone d’informations espagnoles, The Local, un engagement a été fait entre Repsol et les autorités locales des îles Canaries pour débuter, avant la fin 2014, des opérations de prospections pétrolières en Offshore, à 60 km au large des Iles Canaries du coté Est, soit en plein dans les eaux marocaines.

Selon la convention des nations unies sur le droit de la mer, les îles non indépendantes, comme c’est le cas des Canaries, qui ne sont que des provinces espagnoles, ne peuvent prétendre à des eaux territoriales au-delà de 12 miles soit 22,2 km. Ce périmètre maritime est également ce qui est reconnu aux Canaries par la commission européenne.

Or l’Espagne en autorisant des prospections en son nom à 60 km à l’Est des îles, elle empiète sur les eaux territoriales marocaines et les richesses qui y seraient découvertes appartiendraient au Maroc.

Par ailleurs, The Local a rapporté que le ministre espagnol de l’Industrie, José Manuel Soria, qui s’exprimait également aujourd’hui dans un forum sur les PME, a indiqué que l’Espagne devait emboiter le pas au Maroc, en matière de prospection pétrolières en offshore, en multipliant les recherches dans la zone séparant les îles Canaries au littoraux marocains.

Soria a ajouté que l’Espagne qui dépend pour ses besoins énergétiques à 99% de l’étranger, ‘‘ne peut pas se payer le luxe de ne pas extraire du pétrole et du gaz’’ de ces zones grises et non délimitées.

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,