Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Début d’une réunion à Dakar pour ‘sauver’ Air Sénégal
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Début d’une réunion à Dakar pour ‘sauver’ Air Sénégal

Début d’une réunion à Dakar pour ‘sauver’ Air Sénégal

Par: le mercredi, avril 29, 2009

Une commission mixte entre l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc (RAM) a débuté mercredi à Dakar pour « sauver » Air Sénégal International, dont les avions sont cloués au sol depuis le 24 avril en raison de difficultés financières, a constaté un journaliste de l’AFP.

Une commission mixte entre l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc (RAM) a débuté mercredi à Dakar pour « sauver » Air Sénégal International, dont les avions sont cloués au sol depuis le 24 avril en raison de difficultés financières, a constaté un journaliste de l’AFP.

Initialement prévue au niveau ministériel, la réunion se tient finalement au niveau des experts. « Nous sommes là dans un esprit positif », a indiqué à la presse l’ambassadeur du Maroc au Sénégal Taleb Barrada. « Nous sommes sereins et optimistes », a renchéri le président du Conseil d’administration d’Air Sénégal, Maniang Seye. « La préoccupation majeure, c’est de trouver une solution de sortie de crise et la reprise des vols », a-t-il ajouté.

Le ministre sénégalais des Transports Habib Sy ne participe pas aux travaux mais a tenu, juste avant l’ouverture de la commission mixte, une réunion avec les experts sénégalais. Son homologue marocain est absent. La RAM détient 51% du capital et l’Etat sénégalais les 49% restant.

Selon l’intersyndicale d’Air Afrique, le passif de la compagnie aérienne, qui fut la plus importante d’Afrique de l’Ouest, atteint quelque 25 milliards de francs CFA (38 millions d’euros) sur les trois derniers exercices. Créée à la fin de l’année 2000, Air Sénégal a d’abord été une compagnie florissante avant de connaître des difficultés. Fin 2007, Dakar avait annoncé son intention de prendre le contrôle de la société en reprochant à la RAM de l’avoir mal gérée.

Aucun repreneur n’avait toutefois été trouvé et début avril la justice sénégalaise a interdit à la RAM de se retirer de la gestion d’Air Sénégal, aggravant encore la crise entre Dakar et la compagnie marocaine.

AFP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , ,