Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Décès de SAR la princesse Lalla Aicha
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Décès de SAR la princesse Lalla Aicha

Décès de SAR la princesse Lalla Aicha

Par: le lundi, septembre 5, 2011

sar la princesse lalla aichaLe ministère de la Maison royale du Protocole et de la Chancellerie a annoncé, dimanche soir, le décès de SAR la princesse Lalla Aicha, tante de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

Voici la traduction du communiqué rendu public à cet effet par le ministère:

« Le ministère de la Maison royale du Protocole et de la Chancellerie annonce avec une profonde affliction et une immense tristesse le décès, ce dimanche (5 Chaoual 1432 de l’Hégire correspondant au 4 septembre 2011) à 21H00 de SAR la princesse Lalla Aicha, fille de feu SM Mohammed V, sŒur de feu SM Hassan II, que Dieu ait leurs âmes, et tante de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

En annonçant au peuple marocain le décès de SAR la Princesse Lalla Aïcha, que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde, le ministère de la Maison royale du protocole et de la Chancellerie implore le Tout-Puissant de préserver SM le Roi Mohammed VI, d’accorder longue vie au Souverain de perpétuer Sa gloire, et d’accorder rémission et mansuétude à la princesse regrettée et patience et réconfort à l’illustre famille royale.

Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Les obsèques de feue SAR la princesse Lalla Aicha auront lieu, aujourd’hui, après la prière d’Al Asr à la mosquée Ahl Fès. La dépouille de la défunte sera inhumée au Mausolée Moulay Al Hassan au Palais royal à Rabat« .

Biographie de feue SAR la Princesse Lalla Aicha

Feu SAR la princesse Lalla Aicha, décédée dimanche soir, est née le 17 juin 1930 au palais royal de Rabat, sous le règne de feu SM le Roi Mohammed V, son auguste père.
Entourée de la sollicitude paternelle, la jeune princesse révéla très tôt une vive intelligence et des dons brillants pour les études. Elle suivit le cycle primaire au palais de Sa Majesté, puis entra au Lycée de jeunes filles de Rabat pour y obtenir ses baccalauréats.

Parallèlement à ses études classiques, SAR la Princesse Lalla Aicha suivit des études de langue et de philosophie arabe. Elle se préparait à des études supérieures lorsque l’exil vint la surprendre.

Au retour de SM Mohammed V, elle fut prise dans le tourbillon de la vie politique qui caractérisa les premières années de l’Indépendance, et assumât les charges que voulut bien lui confier Sa Majesté auprès de la jeunesse marocaine.

Dès son adolescence, SAR la princesse Lalla Aicha avait joué un rôle important auprès de feu SM Mohammed V qui en avait fait le symbole de la femme marocaine.

Dans la lutte qu’elle dut mener à cette occasion, la princesse montra les qualités de courage, de décision et de clairvoyance, qui caractériseront pour longtemps son attachante personnalité.

Animatrice du mouvement d’émancipation féminine au Maroc, elle prit la parole immédiatement après son auguste père, à l’occasion de la fête des écoles des fillettes musulmanes de Tanger, le 11 avril 1947, pour lancer un appel solennel à la femme marocaine afin qu’elle prenne une part active à la vie nationale.

De mars 1965 à décembre 1968, SAR la Princesse Lalla Aïcha occupa le poste d’ambassadeur du Maroc en Grande Bretagne, et devint la première femme ambassadeur du monde arabe, puis ambassadeur du Maroc à Rome de 1969 à 1972.

Présidente d’honneur de l’Union nationale des femmes marocaines, SAR la Princesse Lalla Aicha a été décorée du Grand Cordon de l’ordre du Trône.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , ,