Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Député belge: « La guerre au Mali n’a pour objectif que le contrôle de l’uranium »
Actualités du Maroc » Politique » Député belge: « La guerre au Mali n’a pour objectif que le contrôle de l’uranium »

Député belge: « La guerre au Mali n’a pour objectif que le contrôle de l’uranium »

Par: le lundi, janvier 21, 2013

laurent_louisBruxelles : Le député indépendant belge Laurent LOUIS s’indigne devant la participation de la Belgique à la guerre au Mali; dénonçant « la manipulation internationale, le mensonge de la lutte anti-terrorisme, le soutien des Occidentaux aux djihadistes en Libye, Tunisie et Syrie » et dévoile « les véritables raisons » de cette opération militaire néo-colonialiste. »

Laurent Louis a affirmé que la France mène cette guerre pour sauver sa société AREVA et faire face à la puissance économique chinoise; mais également pour soutenir l’Amérique afin qu’elle préserve sa position dans le monde.

Le député assure que la «lutte contre le terrorisme», et la «défense des droits de l’homme» prétendues sont trompeurs pour les peuples et que les médias occidentaux aident à faire la propagande de ce mensonge.

« Les dirigeants de nos pays occidentaux sont en train de prendre les peuples pour des imbéciles, avec l’aide et le soutien de la presse qui n’et plus aujourd’hui, qu’un organe de propagande des pouvoirs en place. Un peu partout dans le monde, les interventions militaires et les déstabilisations de régimes, deviennent de plus en plus fréquentes. La guerre préventive est devenue la règle. » ajoute Laurent Louis.

Et le député d’ajouter: «  Quand on vient prétendre partir en guerre pour lutter contre le terrorisme au Mali, cela me fait rire : c’est faux ! Sous des apparences de bonnes actions, nous n’intervenons que pour défendre des intérêts financiers dans une totale logique néo-colonialiste. »

Le député belge conclut en assurant que « Les premiers bénéficaires de cette opération militaire seront les patrons et les actionnaires du géant français AREVA qui tentent depuis des années d’obtenir l’exploitation d’une mine d’uranium à Faléa », affichant son refus de participer à cette « guerre minière ».

source: Emarrakech
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , ,