Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Des peines maximales requises contre 16 policiers marocains jugés pour corruption
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Des peines maximales requises contre 16 policiers marocains jugés pour corruption

Des peines maximales requises contre 16 policiers marocains jugés pour corruption

Par: le vendredi, février 14, 2014

Les 16 éléments de la police de Skhirat-Témara impliqués dans l’affaire de Ould El Hiboul, sont déférés devant la chambre criminelle d’appel chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat.

6325857-9540617
6 policiers marocains accusés d’accointances criminelles avec un trafiquant de drogue, sont en jugement ainsi que le dit trafiquant et une femme.

Le tribunal a décidé de poursuivre le 19 février courant, l’audition des plaidoiries de la défense dans cette affaire dans laquelle les 18 prévenus sont chargés des lourdes accusations de « corruption positive et active ».

Le parquet général a requis la confirmation du jugement prononcé en 1ère instance et la condamnation des accusés à une peine de prison maximale pour tous les faits qui leur sont imputables.

Le procureur général du Roi a indiqué que toutes les preuves sont criardes et les  éléments à charge sont disponibles, notamment les déclarations des témoins, la localisation des lieux de conversations téléphoniques et les confrontations entre le principal accusé et les autres accusés.

Le procureur a requis la condamnation des accusés pour crime et non pour délit, ainsi que l’annulation de l’acquittement au profit d’un accusé, la saisie des biens de tous les accusés, l’application de l’article 256 si la justice prononce des peines délictuelles et la privation des accusés d’exercer dans les administrations publiques pendant 10 ans.

A rappeler que le trafiquant de drogue en question, surnommé dans ses milieux, Ould El Hiboul, avait, dés son arrestation en 2013, impliqué les 16 policiers accusés, dans son affaire, en avançant, preuves à l’appui, qu’ils sont corrompus et sont ses complices.

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,