Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Des universitaires marocains et algériens lancent une pétition pour rapprocher les deux pays
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Des universitaires marocains et algériens lancent une pétition pour rapprocher les deux pays

Des universitaires marocains et algériens lancent une pétition pour rapprocher les deux pays

Par: le lundi, décembre 16, 2013

«Considérer la construction maghrébine comme une question essentielle et ne pas la conditionner par la résolution des différends politiques entre les deux Etats» voilà l’un des objectifs majeurs de la pétition lancée récemment par des universitaires marocains et algériens.

6139021-9168920

La pétition, avec ses 872 signataires jusqu’à jeudi 13 décembre, «est motivée par les tensions qu’ont connues récemment nos relations, entre le Maroc et l’Algérie», précise l’un des initiateurs de l’appel, le sociologue algérien Zoubir Arous.

«Les relations officielles entre nos deux pays ne cessent, depuis des décennies, d’aller de mal en pis. Nul doute qu’il y a des raisons à cette dégradation au nombre desquelles nous pourrions citer le poids de l’héritage colonial, le caractère autoritaire des systèmes de gouvernement institués après les indépendances, ainsi que le déficit d’initiatives indépendantes de la part des intellectuels et de la société civile en Algérie et au Maroc.

Nous observons qu’au moindre signe de détente entre les deux États, celle-ci est avortée», rapporte El Watan.

La pétition appelle, ainsi, à «œuvrer à régler les problèmes en suspens entre les deux pays avec sagesse, dans le respect des intérêts communs», à «laisser le traitement de la question régionale du Sahara aux institutions onusiennes spécialisées», et à, enfin «permettre aux instances de concertation et de coopération maghrébines d’accomplir leurs missions».

El Watan rappelle que «Les premiers signataires de la pétition, du côté algérien, sont les universitaires Zoubir Arrous, Mustapha Nouicer et Mohamed Hennad. Du côté marocain, les premiers signataires, également des universitaires, sont Mokhtar Benabdelaoui, Abd eddine Hamrouche et Mahdjouba Kebabi. On dénombre parmi les signataires algériens, le premier secrétaire du FFS, Ahmed Betatache, et le président de Laddh, Mustapha Bouchachi. La pétition a été signée également par l’ancien diplomate marocain, Mohamed Zenir, et le romancier Rachid Beghanem».

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,