Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Les diplômes chômeurs du PV du 20 Juillet appellent à l’arbitrage royal
Actualités du Maroc » Société » Les diplômes chômeurs du PV du 20 Juillet appellent à l’arbitrage royal

Les diplômes chômeurs du PV du 20 Juillet appellent à l’arbitrage royal

Par: le samedi, juillet 21, 2012

chomeurs-pvRabat:  Les signataires du PV passé avec le gouvernement précédent de Abbas El Fassi, menacent de gronder leur colère à la capitale si l’Etat ne tiennent ‘ses engagements’ envers eux.

C’est via une lettre adressée à Idirss Yazami, président du conseil national des droits de l’homme, que les comités de coordination des diplômes chômeurs signataire du PV du 20 juillet 2011, ont exprimé leur demande de voir intervenir le Roi Mohammed VI en tant que chef d’Etat se devant d’être garant des engagements pris par l’Etat, comprendre, l’application du dit PV que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane rejette pour inconstitutionnalité.

La lettre des diplômés chômeurs marque le premier anniversaire du PV, qui, selon l’accord passé par le précédent gouvernement de Abass El Fassi, avait donné engagement, de recruter directement et sans concours dans la fonction publique, les signataires du PV, comptant 3000 membres.

Selon un communiqué des comités de coordinations des chômeurs du PV du 20 juillet, Idriss El Yazami, leur avait promis de faire parvenir leurs doléances au souverain, en plus de tenir une réunion spéciale de son CNDH pour étudier leur cas, mais rien n’ait été entreprit, « Nous vous avertissons que nous ne patienteront pas plus longtemps, ni les fausses promesses du gouvernement ni les matraques des bourreaux ne nous feront renoncer à notre droit » peut on lire en conclusion de leur communiqué.

Les diplômés chômeurs ayant marché hier à Rabat pour célébrer la première année de la signatures de leur PV, ont menacé d’aggraver leurs modes de manifestations, alors que nombres d’entre eux, ont annoncé pour l’après Ramadan, un sit-in avec grève de la faim devant la résidence du chef du gouvernement.

Abdelilah Benkirane avait déclaré le PV du 20 juillet comme étant inconstitutionnel, parce que violant le principe de l’égalité des citoyens pour occuper des postes de fonction publique.

Source: eMarrakech

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,