Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Don d’organe au Maroc : La loi toilettée
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Don d’organe au Maroc : La loi toilettée

Don d’organe au Maroc : La loi toilettée

Par: le vendredi, novembre 1, 2013

Le gouvernement d’Abdelilah Benkirane a adopté lors de son conseil hebdomadaire, réuni hier jeudi à Rabat, un projet de loi portant amendement de la loi régissant le don d’organe au Maroc.
6009184-8959840
Il s’agit d’une refonte partielle du texte, qui allège les règles relatives au don, au prélèvement et greffe d’organes et de tissus humains, notamment sur des personnes vivantes et celles en âge mineur.

Le projet de loi adopté par le gouvernement propose l’amendement de l’article 11 de la Loi 98-16, qui stipule «qu’ »aucun prélèvement en vue d’une transplantation ne peut avoir lieu sur une personne vivante mineur ou sur une personne vivante majeure faisant l’objet d’une mesure de protection légale».

Cette loi n’établissait pas de distinction entre organes et tissus humains, alors que le don et transplantation de tissus, ne mettent pas en danger le donneur quel que soit son âge.

L’amendement proposé vise à changer cette règle, en établissant une distinction dans le texte, entre organes et tissus.

Ainsi le projet de loi permettra, si voté, de prélever des cellules hématopoïétiques d’un mineur au profit d’un frère ou d’une sœur, tenant compte des cas ayant nécessité le prélèvement de ce type de cellules d’un mineur afin de sauver la vie de son frère, en l’absence d’un donneur proche adulte, a expliqué le ministre de la santé en commentaire de cette adoption.


Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,