Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Économie nationale: 4,3% de croissance au second trimestre
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Économie nationale: 4,3% de croissance au second trimestre

Économie nationale: 4,3% de croissance au second trimestre

Par: le jeudi, octobre 1, 2015

03772ed2d87ef33f732ed3354b94eb63_-_copieLe taux total national de croissance économique de 4,3% au deuxième trimestre, tirée par l’activité agricole, le Comité suprême pour les notes de Plan (HCP).
Du produit intérieur brut (PIB) en termes de volume de 4,3% au deuxième trimestre de 2015 (comparativement à 2,6% pour la même période de l’année précédente), grâce à une forte activité agricole améliorés et le taux d’augmentation modérée dans les activités non-agricoles, note HCP dans une note d’information sur la situation économique National au deuxième trimestre de 2015. Cette performance est principalement due à l’augmentation des taxes sur le soutien du revenu net de 14,4% ont dit qu’au lieu de 11,8% dans le même prix courants souce.Aux, et a augmenté le PIB de 5,4% au lieu de 2,2%, ouvrant la hausse le niveau général des prix de 1,1%, contre une baisse de 0,4% l’année précédente, note HCP. En termes de valeur ajoutée totale par toutes les activités économiques, il représente une augmentation de 3,2% au lieu de 1,7% au deuxième trimestre de 2014, Sommes-nous la succession de la même source. Dans ce contexte, la valeur ajoutée du secteur primaire dans le volume de désaisonnalisée (SA) a enregistré une augmentation de 14% dans le deuxième trimestre de 2015 comparativement à une baisse de 3,8% par rapport à la même période de 2014, a déclaré HCP, soulignant que cette évolution est expliquée par l’augmentation de l’activité de l’agriculture par 14,9% plutôt que de baisser de 3,6% et une augmentation de la pêche de 2,8 pour cent au lieu d’une baisse de 7,2%. De son côté, le secteur secondaire a ralenti le rythme de la croissance, il révèle le communiqué, soulignant que la valeur ajoutée du secteur a augmenté de 0,9% au lieu de 2,5% en le deuxième trimestre de l’année précédente. Et explique ce résultat par la baisse de la valeur ajoutée de l’industrie minière a augmenté de 3,8% plutôt que de 6,2%, et la baisse continue dans le bâtiment de l’activité à valeur ajoutée et la construction de 0,3%, et d’augmenter l’activité de l’électricité et de l’eau de 5,4% au lieu de 6,3% et la fabrication de 1,5%. Pour ce qui est du troisième secteur, il a enregistré une augmentation de la valeur de 2% au lieu de 2,7% durant la même période de l’année dernière, a informé le commissaire, soulignant que toutes les composantes de ce secteur ont enregistré des hausses, à l’exception des hôtels et des restaurants ont affiché une baisse en valeur de 3,4% au lieu d’augmenter 3,3% l’année précédente. Ainsi, les postes et télécommunications ont augmenté de 5,3% au lieu de 5,7%, les services fournis aux ménages et aux entreprises de 2,8% au lieu de 2,2%, pour les services rendus par les administrations publiques et de la sécurité sociale de 2% au lieu de 2,6%, commerciale 2,7% au lieu de 2,4%. La même tendance à la hausse en termes d’éducation, services de santé et du travail social (1,4%), les services financiers et les assurances (1,2%) et les transports (0,8%).

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes :