Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Electrification rurale : Signature de conventions de financement entre le Maroc et la BID
Actualités du Maroc » Economie » Electrification rurale : Signature de conventions de financement entre le Maroc et la BID

Electrification rurale : Signature de conventions de financement entre le Maroc et la BID

Par: le mardi, novembre 23, 2010

Electrification ruraleLe Maroc et la Banque islamique de développement (BID) ont signé, mardi à Rabat, plusieurs conventions d’un montant de 51,7 millions de dollars, soit environ 410 millions de dirhams (MDH), pour le financement de la dernière tranche du Programme d’électrification rurale.

Ces conventions ont été signées par le ministre de l’Economie et des Finances, M. Salaheddine Mezouar et le président de la BID, M. Ahmed Mohamed Ali, en présence notamment de la ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Mme Amina Benkhadra et du directeur général de l’Office national de l’électricité (ONE), M. Ali Fassi Fihri.

A cette occasion, M. Mezouar a salué le rôle particulier de la BID dans la contribution au processus de développement socio-économique et l’accompagnement de la dynamique de croissance économique que connait le Royaume.

Il a également souligné que la Banque constitue un partenaire stratégique pour le Maroc, notamment en matière de réalisation des programmes de développement social et territorial, y compris le programme d’électrification rurale.

Pour sa part, le président de la BID s’est félicité des relations excellentes liant le Maroc et la Banque, mettant l’accent sur le partenariat avec l’ONE qui a contribué au programme d’électrification rurale au Sénégal, consacrant ainsi le rôle crucial du Maroc dans le soutien du développement des pays subsahariens membres de la BID.

Il a, par ailleurs, mis l’accent sur les financements de la Banque qui visent entre autres, à consolider les relations entre les pays islamiques, à travers notamment, la réalisation de projets concrets, soulignant l’intérêt accordé par le Royaume à l’action islamique commune.

Mme Benkhadra a, de son côté, salué les actions de la BID au Maroc, notamment dans le cadre de programmes intéressant des secteurs stratégiques tels l’électrification, l’eau potable et les routes.

Elle a également souligné la forte volonté du Maroc à contribuer au développement des pays voisins, notamment dans les secteurs de l’eau et de l’électricité.

Le total des fonds octroyés par la BID au Maroc depuis 1975 et jusqu’à janvier dernier, a franchi les 31 milliards de DH (3,8 milliards de dollars) investis particulièrement dans des secteurs vitaux tels l’agriculture, l’irrigation, l’électrification rurale et l’eau potable.

La BID a également contribué au financement d’études de faisabilité, assistance technique et soutien institutionnel.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , ,