Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Eliminatoires CAN/Mondial 2010: le rêve planétaire des Lions de l’Atlas s’évapore
Actualités du Maroc » Sport » Eliminatoires CAN/Mondial 2010: le rêve planétaire des Lions de l’Atlas s’évapore

Eliminatoires CAN/Mondial 2010: le rêve planétaire des Lions de l’Atlas s’évapore

Par: le lundi, septembre 7, 2009

Football MarocLa sélection nationale a ramené un point de l’antre de la sélection togolaise (1-1), dimanche en match de la 4è journée du groupe A des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010 de football, un résultat qui les éloigne davantage du premier rendez-vous planétaire sur terre africaine.

La physionomie de cette rencontre, disputée au stade Kégué (banlieue nord de Lomé) suspendu depuis 2007, fait perdurer l’énigme qui a accompagné la prestation de l’équipe nationale tout au long de ces éliminatoires: une équipe qui domine sans être prolifique et qui encaisse des buts sur des erreurs défensives lamentables.

Pour cette rencontre de dernière chance, Hassan Moumen, qui en était à son premier test officiel avec l’équipe nationale, a aligné au départ un trio offensif Hajji-Chammakh-Boussoufa, appuyé par un compartiment médian à trois composé de Kharja, Safri et Zemmama. La confiance à été replacée en Miaghri pour défendre la cage marocaine, derrière quatre défenseurs: Allioui, Mahdoufi, Benatia et Rbati.

Une disposition tactique à travers laquelle Moumen espérait concilier les préoccupations défensives aux ambitions d’une équipe acculée au succès pour se maintenir en course.

Mais les Lions de l’Atlas ont entamé la rencontre de la plus mauvaise manière: tentant de camper dès le coup d’envoi dans la zone togolaise, ils ont encaissé un but précoce (4è) sur une action menée par Adebayor et bien suivie par Moustapha Salifou, oublié sur le flanc droit par une défense marocaine qui ne semblait pas encore bien installée sur le terrain.

La suite de la rencontre allait se résumer à une domination des joueurs marocains qui ont assiégé la zone togolaise en quête d’un rapide rachat qui leur permettrait de retourner à leur premier objectif: la victoire, et un retour à la défense des Togolais, qui comptait sur leur star Adebayor pour exploiter les espaces laissés par l’équipe marocaine et essayer de corser l’addition.

La pression de l’équipe marocaine ayant dévoilé une défense adverse prenable -qui a même fait preuve de fébrilité à plusieurs reprises-, était sur le point de donner ses fruits à maintes occasions, notamment sur deux actions de Hajji, servi à chaque fois en pleine zone de réparation, mais ne parvenant pas à inquiéter le gardien Kodjovi Obilalé (9è et 53 minutes).

De leur côté, les défenseurs marocains, notamment Benatia et Mahdoufi, sont arrivés à maintes occasions à éclipser Adebayor, souvent esseulé en pointe. Miaghri a également dû sortir de grands arrêts, notamment en deuxième période devant Senah Mangoh, qui tire à bout portant, et Adebayor, qui met la pression sur un défenseur marocain, obligeant le gardien du Wydad à s’éloigner de sa cage pour repousser le danger. Le lob de Salifou, qui a suivi l’action, a raté de peu son objectif.

A l’approche du sifflet final, Moumen semblait à la recherche de l’homme providence qui serait en mesure de sauver les meubles. Il a ainsi procédé à plusieurs remaniements de son staff offensif, en alignant Taarabt (la place de Bossoufa/64è) Benjelloun (Kharja/76è) et Zairi (Hajji/88è).

Des changements qui ont donné leurs fruits à la troisième minute du temps additionnel (90+3) grâce à Taarabt, qui s’engouffre du flanc droit, efface plusieurs défenseurs ainsi que le gardien avant de placer le cuir au fond du filet, offrant aux siens le but d’égalité.

Par ce résultat, l’équipe marocaine, désormais dernière de son groupe, a privé les Togolais d’une occasion en or de prendre les commandes, après la défaite du Gabon devant le Cameroun (0-2) à Libreville (3è journée), mais se voit obligée de revoir ses ambitions à la baisse lors de ces éliminatoires.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,