Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Des élus espagnols pro-Algérie visitent le Sahara et le parlement espagnol s’en déresponsabilise Après la réussite du forum parlementaire maroco-espagnol, devenu rendez vous annuel, s’organisant en alternance à Rabat et à Madrid, l’Algé
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Des élus espagnols pro-Algérie visitent le Sahara et le parlement espagnol s’en déresponsabilise Après la réussite du forum parlementaire maroco-espagnol, devenu rendez vous annuel, s’organisant en alternance à Rabat et à Madrid, l’Algérie a missionné des députés des extrêmes politiques minoritaires espagnoles pour effectuer une visite de provocation au Sahara pour humilier les autorités marocaines. n effet, des députés espagnols proches de la dictature militaire algérienne, représentant les formations espagnols les plus extrémistes et séparatistes, à savoir, le parti nationaliste basque, le parti communiste catalan et le parti de la progression et de la démocratie, ont atterrît à Laayoune en provenance des iles Canaries. A Laayoune, les députés extrémistes espagnols ont tenu des réunions avec les représentants de la minorité séparatiste dans les provinces du sud, notamment les activistes proches du régime algérien, Aminatou Haidar et Mohamed Dadache. En réaction à cette visite, voulue par la dictature algérienne, de provocation et d’humiliation des autorités marocaines, la présidence du parlement espagnol s’est complètement déresponsabilisée de ce geste, dont elle a nié en être au courant et qu’elle a qualifié d’initiative personnelle de ses dits députés, et ce, lors de prises de contacts avec Karim Ghellab et Mohamed Cheikh Biadillah, respectivement présidents de la chambre des représentants et de la chambre des conseillers.

Des élus espagnols pro-Algérie visitent le Sahara et le parlement espagnol s’en déresponsabilise Après la réussite du forum parlementaire maroco-espagnol, devenu rendez vous annuel, s’organis

Par: le lundi, septembre 30, 2013

Après la réussite du forum parlementaire maroco-espagnol, devenu rendez vous annuel, s’organisant en alternance à Rabat et à Madrid, l’Algérie a missionné des députés des extrêmes politiques minoritaires espagnoles pour effectuer une visite de provocation au Sahara pour humilier les autorités marocaines.

5912764-8809808

En effet, des députés espagnols proches de la dictature militaire algérienne, représentant les formations espagnols les plus extrémistes et séparatistes, à savoir, le parti nationaliste basque, le parti communiste catalan et le parti de la progression et de la démocratie, ont atterrît à Laayoune en provenance des iles Canaries.

A Laayoune, les députés extrémistes espagnols ont tenu des réunions avec les représentants de la minorité séparatiste dans les provinces du sud, notamment les activistes proches du régime algérien, Aminatou Haidar et Mohamed Dadache.

En réaction à cette visite, voulue par la dictature algérienne, de provocation et d’humiliation des autorités marocaines, la présidence du parlement espagnol s’est complètement déresponsabilisée de ce geste, dont elle a nié en être au courant et qu’elle a qualifié d’initiative personnelle de ses dits députés, et ce, lors de prises de contacts avec Karim Ghellab et Mohamed Cheikh Biadillah, respectivement présidents de la chambre des représentants et de la chambre des conseillers.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,