Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Energie : Plus de 90 milliards de DH d’investissements entre 2008 et 2015
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Energie : Plus de 90 milliards de DH d’investissements entre 2008 et 2015

Energie : Plus de 90 milliards de DH d’investissements entre 2008 et 2015

Par: le vendredi, mars 6, 2009

Des investissements d’un montant de plus de 90 milliards de DH seront réalisés dans le secteur énergétique durant la période 2008-2015, a affirmé, vendredi à Rabat, la ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Mme Amina Benkhadra.
Des investissements d’un montant de plus de 90 milliards de DH seront réalisés dans le secteur énergétique durant la période 2008-2015, a affirmé, vendredi à Rabat, la ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Mme Amina Benkhadra. La grande majorité de ces investissements sera réalisée par les secteurs public, privé local ou étranger dans le cadre de la production concessionnelle, a précisé Mme Benkhadra à l’ouverture des premières assises nationales de l’énergie, en présence du Premier ministre, M. Abbas El Fassi, du président de la Chambre des représentants, M. Mustapha Mansouri, de plusieurs membres de gouvernement et d’autres personnalités.
Le secteur bancaire marocain a manifesté sa « ferme volonté » de participer à la concrétisation de ces projets programmés, a poursuivi la ministre qui a annoncé une panoplie de mesures d’ordre institutionnel, législatif, réglementaire et financier en vue d’assurer la réussite de la nouvelle stratégie nationale dans le domaine énergétique.
Parmi ces mesures, Mme Benkhadra a indiqué que plusieurs textes de loi ont été élaborés pour doter le secteur d’une meilleure visibilité au niveau de la gouvernance.
L’amendement au texte de loi portant création de l’Office national de l’Electricité, qui a été déjà adopté, permettra de relever le seuil d’auto production de 10 à 50 mégawatts dans le but d’encourager les entreprises à développer leur production en recourant aux énergies locales, tout particulièrement les sources renouvelables.
Après avoir rappelé la création du Fonds de développement énergétique qui vise, notamment, le renforcement des capacités de production, la ministre a mis l’accent sur le volet formation pour lequel toute l’attention nécessaire « sera accordée ».
Dans le cadre de ces mesures, elle a, en outre, affirmé que le département chargé de l’énergie fera l’objet d’une restructuration pour piloter et réglementer les transformations du système énergétique national.
La nouvelle stratégie nationale dans le domaine énergétique s’articule autour de plusieurs axes portant, notamment, sur la construction d’un bouquet électrique optimisé autour de choix technologiques fiables et compétitifs, le développement des énergies renouvelables dont la part atteindra à l’horizon 2012 dix pc dans le bilan énergétique et 18 pc dans le bilan électrique.
MAP
wana

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , ,