Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Espagne/Maroc: nouveau blocage de camions par des Marocains à Melilla
Actualités du Maroc » Politique » Espagne/Maroc: nouveau blocage de camions par des Marocains à Melilla

Espagne/Maroc: nouveau blocage de camions par des Marocains à Melilla

Par: le mercredi, août 18, 2010

Espagne/Maroc: nouveau blocage de camions par des Marocains à Melilla Des militants marocains bloquaient mercredi matin l’entrée de camions de marchandises à Melilla, enclave espagnole dans le nord du Maroc, pour protester contre de présumés abus de la police espagnole, ont rapporté les médias espagnols.

Une certaine confusion régnait quant à la durée prévue du blocage, qui a débuté à 7H00 (05H00 GMT) au poste frontière de Beni-Enzar.

Les premiers camions qui avaient pu franchir la frontière étaient vides, les transporteurs ayant choisi d’être solidaires de l’action des militants marocains, selon la Radio nationale espagnole (RNE).

Le président de l’Assocation Gran Rif des Droits de l’homme, Said Chramti, qui avait dans un premier temps annoncé que le blocage durerait « jusqu’à dimanche », a précisé qu’ils laisseraient passer jeudi les camions transportant des produits frais, « pour raisons humanitaires », dans des déclarations à des journalistes espagnols.

Les militants marocains protestent contre de présumés abus de la police espagnole envers des citoyens marocains.

Ils étaient une vingtaine mercredi matin à manifester, selon les médias espagnols.

Un blocage similaire avait eu lieu le 12 août à Melilla.

La situation à Melilla a créé une certaine tension politique à Madrid où le principal parti d’opposition, le Parti populaire (PP, droite), reproche au gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero de rester les bras croisés.

Le ministre de l’Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba, doit se rendre lundi à Rabat pour s’entretenir avec son homologue marocain, Taieb Cherkaoui.

La presse marocaine a récemment fait état de plusieurs incidents entre la police espagnole et des ressortissants marocains aux postes frontaliers de Ceuta et Melilla.

Rabat a toujours considéré les deux enclaves espagnoles dans le nord du Maroc comme des « villes occupées ». Ce contentieux territorial est la source de tensions diplomatiques récurrentes entre les deux pays.

Source : AFP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,