Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Faillite de l’hebdomadaire Nichane, victime du boycott des annonceurs (directeur)
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Faillite de l’hebdomadaire Nichane, victime du boycott des annonceurs (directeur)

Faillite de l’hebdomadaire Nichane, victime du boycott des annonceurs (directeur)

Par: le lundi, octobre 4, 2010

L’hebdomadaire marocain Nichane, en faillite, a cessé de paraître, a déclaré samedi à l’AFP Ahmed Benchemsi, son directeur de publication, dénonçant un « boycott systématique » des annonceurs » initié par « le premier cercle du pouvoir ».

« Cette fermeture (…) est une mise à mort lente et programmée de Nichane et elle est le résultat d’un boycott publicitaire initié notamment par le premier cercle du pouvoir », a affirmé M. Benchemsi.

« La ligne éditoriale de Nichane, son ton et les tabous qu’il a réussi à briser sont parmi les raisons qui ont conduit à la mort de Nichane », a souligné M. Benchemsi.

Nichane, version arabophone de TelQuel (20.000 exemplaires vendus chaque semaine), un hebdomadaire indépendant également dirigé par Ahmed Benchemsi, avait été créé en 2006.

Selon Reporters sans frontières (RSF), le « boycott publicitaire a commencé après la censure, en août 2009, de la publication du sondage +Mohamed VI, 10 ans de règne+ publié conjointement par Nichane, TelQuel et le quotidien Le Monde ».

« Les premiers à censurer financièrement l’hebdomadaire sont notamment le holding royal ONA/SNI. Les autres annonceurs (étatiques, paraétatiques ou proches du pouvoir) suivront », a précisé RSF dans un communiqué publié vendredi.

« Avec la fermeture de ce journal, c’est un nouvel espace d’exercice de la liberté d’expression qui disparaît, comme tel avait été le cas suite à la fermeture du Journal hebdomadaire en janvier dernier », a conclu l’organisation de défense des journalistes.

Par lemonde.fr

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,