Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Faut-il supprimer la retraite des parlementaires ?
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Faut-il supprimer la retraite des parlementaires ?

Faut-il supprimer la retraite des parlementaires ?

Par: le jeudi, novembre 7, 2013

Une pétition signée par des jeunes pour la suppression des pensions de retraite des députés. Un pavé dans la marre fait le buzz sur les réseaux sociaux. Le débat s’anime.

parlement_art

Que peut-on penser de l’initiative lancée par certains acteurs de la société civile appelant à  supprimer les pensions de retraite des parlementaires, les considérant comme une rente ? Une démarche qui fait le buzz sur les réseaux sociaux et que certains députés se disent prêts à cautionner. C’est notamment le cas de Rkia Ramid, députée PJD et sœur du ministre de la Justice Mustapha Ramid. Elle a déclaré qu’elle renoncerait à ses indemnités une fois son mandat arrivé à terme.

Contactée par Menara.ma, Khadija Mosli, également députée PJD pose le problème en d’autres termes. « Chacun est libre d’adopter la position qu’il veut. Mais une pétition signée par des acteurs de la société civile que je ne peux que respecter est une chose et  les décisions qui régissent le travail des institutions en est une autre. Comment peut-on assimiler aussi vite les indemnités de retraite des parlementaires à une forme de rente ? et puis il ne faut pas que des initiatives de la sorte viennent banaliser, voire diminuer l’importance de l’action du Parlement », dit-elle.

Pour beaucoup de députés, il faut placer le débat dans son contexte réel. Un parlementaire istiqlalien de la province de Khouribga souligne, à Menara.ma, que « les indemnités de retraite des parlementaires ne peuvent en aucun cas être assimilées à une quelconque forme de rente. Il faut savoir qu’un député cotise à hauteur de quatre mille dirhams par mois pour cela et c’est une société d’assurance privée qui gère le dossier en vertu d’un contrat signé par le parlement. En plus, quel que soit le nombre de mandat d’un député, il ne percevra des indemnités que sur la base d’un seul mandat. C’est une sorte de caisse solidaire entre les parlementaires et on ne peut demander qu’elle soit supprimée. C’est comme si vous réclamez à ce que les caisses de retraite de certains offices publics ou certaines entreprises soient bannies ».

Poure Adil J., acteur associatif soutenant l’initiative : « le fait d’avoir lancé cette opération ne signifie pas pour autant que l’on cherche à minimiser le rôle des parlementaires, loin de là, mais plutôt à rendre à leur mission ses lettres de noblesse »

Source:Menara

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,