Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Festival AWALN’AR : Rencontres Artistiques Internationales en places publiques
Actualités du Maroc » Culture » Festival AWALN’AR : Rencontres Artistiques Internationales en places publiques

Festival AWALN’AR : Rencontres Artistiques Internationales en places publiques

Par: le mardi, mai 10, 2011

AWALNARPour sa cinquième édition, Awaln’art s’associe au festival Marrakech du Rire, dirigé par Jamel Debbouze. Ensemble nous installons le rire à Marrakech, les artistes dans les rues, les publics à leur trousse et la jeunesse euphorique en tête. Des artistes marocains, togolais, burkinabés, italiens, espagnols, français, allemands… une belle palette de diversité représentée ! Deux résidences de création, Une nuit du conte, deux parades hautes en couleur pour ouvrir et clôturer les rencontres artistiques. De quoi en dérider plus d’un !

Cinq ans déjà ! Cinq années pour construire des lignes de partage, pour tracer des zones de rencontre, pour perturber les frontières, inventer un langage, dialoguer autrement avec les publics, les artistes, les pouvoirs publics. Et finalement saluer avec émotion les jeunes du monde arabe qui s’emparent de leur avenir.

Les Rencontres Artistiques Internationales en places publiques, Awaln’art, se dessinent au gré de ces mouvements pour à chaque édition atteindre un peu plus les objectifs que ses créateurs se sont fixés. Devenir un événement déterminant dans le positionnement culturel national et international de Marrakech et de sa région. Promouvoir un patrimoine immatériel vivant, porté par une jeune génération d’artistes reconnus … circulants, polyglottes, polymorphes…

Le festival s’ouvre dans les rues de Marrakech le 8 juin sur une grande parade menée par le Collectif les Grandes personnes pour ensuite s’installer devant le Palais des Congrès. Suivra la compagnie marocaine Théâtre Nomade dans l’esprit d’une fête populaire ; Il posto qui escalade les façades dans une envolée chorégraphique ; les trompettes, saxophones, trombones, derboukas, congas de la fanfare Fanfaraï.

Et tandis que le cirque Shems’y avec leur spectacle « Isli D Tislit » démontre le talents des circassiens de Salé du 7 au 12 juin à Bab Jdid. Et que le dernier spectacle des acrobates de Tanger « Chouf Ouchouf » se joue à l’Institut Français de Marrakech le 8 juin, le festival s’envole vers ses villages préférés. Les 11 et 12 juin à Tahanoute, la Troupe togolaise Tchébé Tchébé nous fait tourner la tête avec un spectacle d’échassiers juchés sur une hauteur de 6 mètres. La marionnette de la Cie Tantôt se fait des films, Faso cirque nous fait vibrer au son des musiciens burkinabés à Aït Ourir. Pour finir sur une touche rock’n choc, Generik Vapeur explose dans les rues de Marrakech le 12 juin.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,