Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
La gestion du dossier des médias publics fait partie des chantiers de réforme initiés au Maroc
Actualités du Maroc » Medias » La gestion du dossier des médias publics fait partie des chantiers de réforme initiés au Maroc

La gestion du dossier des médias publics fait partie des chantiers de réforme initiés au Maroc

Par: le vendredi, mars 25, 2011

M.NaciriLa gestion du dossier des médias publics (Société nationale de radiodiffusion et de télévision, 2M et Agence MAP) fait partie des grands chantiers de réforme initiés au Maroc, a affirmé jeudi le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri.

Lors d’un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement, M. Naciri a appelé les employés de ces établissements « à avoir à l’esprit la conjoncture que nous traversons, sachant que leurs voix ont fait parvenir le message ».

Les questions qui se posent au sein des médias publics, a-t-il indiqué, seront traitées dans le cadre de l’agenda des réformes en cours dans le Royaume, et dont une partie se rapporte aux volets de la gestion et de la gouvernance et aux aspects organisationnel et juridique.

Selon M. Naciri, le traitement du dossier des établissements publics se fait selon différents aspects, celui à caractère politique étant du ressort du ministère de la Communication en tant qu’autorité politique de tutelle.

Du fait qu’il s’agit d’établissements dotés de la personnalité morale et de l’autonomie financière, l’exercice de l’autorité de tutelle n’implique pas une ingérence dans leur gestion quotidienne, sans pour autant que cela signifie un désengagement du ministère de ce dossier mais au contraire un travail de veille et de suivi.

Approchant le dossier sous l’angle de la pratique démocratique, M. Naciri a fait remarquer que « les employés du secteur médiatique opèrent selon une plateforme de revendications, dont nous comprenons certaines composantes ».

Il a fait valoir à cet égard que « le climat démocratique qui règne au Maroc leur permet d’exprimer leurs revendications même sur la place publique », considérant ce fait « comme une marque de la dynamique sociale et professionnelle qui englobe aussi le secteur médiatique ».

Et d’ajouter que les organes de gestion de ces trois établissements médiatiques sont à l’écoute des revendications formulées qu’ils appréhendent positivement pour y apporter les solutions nécessaires. Le ministre a exprimé son souhait de parvenir à des solutions à travers « un dialogue responsable, serein et ouvert à toutes les propositions sans exclusive ».

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,