Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Global Growth Conference: Le Maroc, ‘défolklorise’ l’économie africaine
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Global Growth Conference: Le Maroc, ‘défolklorise’ l’économie africaine

Global Growth Conference: Le Maroc, ‘défolklorise’ l’économie africaine

Par: le samedi, avril 26, 2014

L’Institut Amadeus a organisé à Rabat, sur deux jours, la deuxième édition de la Global Growth Conference. Invité à la cérémonie de clôture de ce colloque, le ministre des finances, Mohamed Boussaid, a estimé que le Maroc est appelé à jouer un rôle de « facilitateur » dans l’objectif d’accompagner la croissance de l’Afrique, moyennant notamment l’expérience accumulée par le Royaume en matière de partenariats.

6567174-9904499

Le Maroc s’impose en tant que facilitateur grâce à son expertise et son savoir-faire mais aussi grâce à l’expérience qu’il a accumulée en matière de partenariats avec plusieurs pays, a affirmé le ministre Boussaid, cité par l’agence MAP.

« Aujourd’hui, nous assistons..à l’implantation très réussie de entreprises marocaines dans beaucoup de pays africains ainsi qu’à une nouvelle dynamique dans la coopération Maroc et l’Afrique », s’est félicité Boussaid, y voyant  » la confirmation de la vocation africaine du Royaume ».

Boussaid, qui a mis en relief les différentes possibilités de développement économique, financier, industriel et infrastructurel de l’Afrique dans la cadre d’une vision de partenariat Sud-Sud axée sur le développement humain, a insisté sur la nécessité de mettre en place une coopération équilibrée et digne reposant sur le partage et l’échange.

De son côté, le président du fonds d’investissement PAI Partners (France/Bénin), Lionel Zinsou, a relevé que les investisseurs ne doivent plus voir l’Afrique d’un point de vue « folklorique », en ajoutant que l’Afrique ne peut être réduite à un groupe de « producteurs de produits comme le cacao, mais c’est plutôt un continent doté de capacités tertiaires et agricoles à potentiel durable ».

Au volet des défis économiques à relever en Afrique, Zinsou a évoqué « l’inclusion de la croissance » qui consiste, selon lui, en la création d’emplois pour 17 millions de personnes par an.

« La question de l’inclusion économique est fondamentale », a-t-il dit, en appelant l’Afrique à chercher un modèle de développement économique qui lui est propre en vue de maximiser sa croissance sur la base de ses ressources.

La Global Growth Conference a permis d’étudier les scénarios envisagés pour pérenniser les résultats économiques, enregistrés par une majorité d’économies africaines au cours des dernières années, et affiner l’approche globale, inclusive et concertée du tissu économique marocain sur le continent africain.

Au programme de cette deuxième édition figuraient des débats et des conférences animées par une quarantaine d’experts et consacrées à l’attractivité économique, le financement des infrastructures, la bancarisation et l’inclusion financière, les énergies renouvelables et la sécurité alimentaire.

Une pléiade de décideurs économiques, responsables politiques, représentants d’organisations internationales et régionales, chefs d’entreprises, experts et représentants des médias marocains et étrangers avaient pris part à cette rencontre axée sur la thématique de l’émergence économique du continent africain.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,