Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Grenade : 12 ans de prison requis contre l’assassin présumé d’une étudiante marocaine
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Grenade : 12 ans de prison requis contre l’assassin présumé d’une étudiante marocaine

Grenade : 12 ans de prison requis contre l’assassin présumé d’une étudiante marocaine

Par: le vendredi, mars 6, 2009

Le procureur du tribunal de Grenade (Andalousie, sud) a requis 12 ans de prison ferme contre l’Espagnol Manolo R. S., inculpé pour l’assassinat en mars 2008 de l’étudiante marocaine Lamyae Denna, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.
Le procureur du tribunal de Grenade (Andalousie, sud) a requis 12 ans de prison ferme contre l’Espagnol Manolo R. S., inculpé pour l’assassinat en mars 2008 de l’étudiante marocaine Lamyae Denna, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. La jeune marocaine, qui étudiait à la faculté de pharmacie de Grenade a été assassinée le 4 mars 2008 par Manolo R. S, un désÂœuvré espagnol de 52 ans, quand elle a résisté à une tentative de viol, selon les conclusions de la police.
Manolo R. S, avait reconnu, lors de son interrogatoire, avoir assené vingt coups de couteau à la jeune marocaine mais il n’a pas reconnu les motifs de son crime que la police explique par une tentative d’agression sexuelle avortée.
Le présumé assassin de la jeune Lamyae devrait aussi verser une indemnisation de 300.000 euros aux parents de la victime, qui avait 23 ans au moment de son assassinat.
Lamyae et deux autres étudiantes, l’une marocaine et l’autre espagnole, vivaient en colocation dans un appartement du centre de Grenade et y invitaient de temps à autre Manolo à effectuer de petites réparations en contrepartie de sommes d’argents « peut être pour l’aider, ou même par piété », comme l’a affirmé le chef de la police de Grenade, Luis de Haro.
La police a conclu que Lamyae avait confiance en son meurtrier qui avait l’habitude de fréquenter l’appartement de la victime, où il effectuait de menus travaux, de temps à autre.
Mardi 4 mars 2008 en fin de matinée, le meurtrier s’est présenté au domicile de Lamyae qui a ouvert la porte. Une fois à l’intérieur, il a essayé de la violer et quand elle a tenté de s’enfuir de l’appartement, il lui a assené un premier coup de couteau, alors qu’elle s’apprêtait à franchir la porte.
Le meurtrier a ensuite tiré la victime, blessée mais résistante, jusqu’à une habitation où il lui assené 19 autres coups de couteau.
Après avoir commis son forfait, il a fait disparaître l’arme du crime et tenté de laver ses vêtements mais il a été arrêté par la police le jour même du crime.
L’assassin, « sans emploi fixe et en situation économique précaire », est connu des services de police pour ses antécédents de violence et d’agressions sexuelles.
MAP wana

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , ,