Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Hausse de 0,6 pc de l’IPC en août 2014, porté par la montée des prix d’eau et d’assainissement
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Hausse de 0,6 pc de l’IPC en août 2014, porté par la montée des prix d’eau et d’assainissement

Hausse de 0,6 pc de l’IPC en août 2014, porté par la montée des prix d’eau et d’assainissement

Par: le lundi, septembre 22, 2014

Rabat – L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois d’août 2014, une hausse de 0,6 pc, par rapport au mois précédent, résultant de la progression de 12,8 pc des prix d’eau et d’assainissement, de 6,5 pc d’électricité et de 5,2 pc des légumes, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
7009307-10723352

Cette variation est attribuable ainsi à la hausse de 0,3 pc de l’indice des produits alimentaires et de 0,7 pc de celui des produits non alimentaires, explique le HCP qui vient de publier sa note d’information relative à l’IPC du mois d’août.

Les hausses des produits alimentaires observées entre juillet et août 2014 concernent principalement les « légumes » avec 5,2 pc et le « café, thé et cacao » avec 2,8 pc.

En revanche, les prix ont accusé une baisse de 3,6 pc pour les « poissons et fruits de mer » et de 0,7 pc pour le « lait, fromage et œufs », précise la note, relevant que pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement l' »eau et l’assainissement » avec 12,8 pc et l' »électricité » avec 6,5 pc.

Les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al-Hoceima avec 1,9 pc, à Agadir, Casablanca et à Dakhla avec 1 pc, à Meknès avec 0,9 pc, à Kénitra et Beni-Mellal avec 0,8 pc et à Tanger avec 0,6 pc. Une stagnation a été enregistrée à Oujda.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une stagnation au cours du mois d’août 2014, conséquence de la baisse de 3 pc de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 2,2 pc de celui des produits non alimentaires.

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 1,1 pc dans le secteur de la « santé » à une hausse de 4 pc dans le « logement, eau et électricité ».

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois d’août 2014 une stagnation par rapport au mois de juillet 2014 et une hausse de 0,8 pc par rapport au mois d’août 2013.

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,