Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Hausse de 123 pc des assurés diabétiques de la Caisse entre 2008 et 2013
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Hausse de 123 pc des assurés diabétiques de la Caisse entre 2008 et 2013

Hausse de 123 pc des assurés diabétiques de la Caisse entre 2008 et 2013

Par: le lundi, juillet 21, 2014

Rabat – Les assurés diabétiques de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) ont progressé de 123 pc entre 2008 et 2013, passant de 22.079 à 49.169, avec une évolution annuelle moyenne de 17 pc, relève une étude réalisée par la Caisse.

6833008-10441390

Durant la période 2008-2013, en moyenne, 6.001 personnes assurées déclarent annuellement le diabète pour la première fois, soit un taux annuel moyen de 18 pc de nouveaux cas parmi les personnes diabétiques de la CNOPS, tandis que le taux de prévalence annuelle des diabétiques parmi la population assurée par la CNOPS a plus que doublé durant la même période, en passant de 0,82 pc à 1.65 pc, selon l’étude de la CNOPS sur ses assurés diabétiques et leurs dépenses entre 2008 et 2013.

« Bon nombre de personnes atteintes du diabète sont atteintes d’autres affections de longue durée et/ou coûteuses qui sont dues globalement à des complications du diabète et qui alourdissent, en conséquence, leurs dépenses de soins », explique l’étude, ajoutant que les principales pathologies associées au diabète en 2013 sont, l’hypertension artérielle sévère qui représente la pathologie de longue durée la plus associée au diabète avec plus de 33 pc de personnes diabétiques atteintes, suivie des maladies coronaires avec 3,3 pc, du glaucome chronique avec plus de 2 pc et de l’insuffisance rénale chronique terminale avec 0,9 pc desdites personnes.

A l’instar de l’évolution constatée à l’échelle nationale et internationale, le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 représentaient 27 pc du total des personnes atteintes du diabète en 2008 et 58 pc en 2013, relève la CNOPS, précisant que ce type de diabète est évitable selon l’OMS puisqu’il est la conséquence directe d’une surcharge pondérale et de la sédentarité.

Selon l’étude, les femmes bénéficiaires de l’AMO-CNOPS représentent 49 pc des diabétiques en 2013 contre 51 pc pour les hommes, ce qui indique que le sexe n’est pas un facteur très explicatif quant à la prévalence de la maladie.

« 94 pc des diabétiques ont dépassé l’âge de 40 ans et 46 pc sont des assurés pensionnés. Généralement, la prévalence du diabète augmente fortement avec l’âge pour atteindre un maximum de 7,6 pc chez les femmes âgées de 65-70 ans et de 7,5 pc chez les hommes de même âge », explique l’étude.

Par région, le Grand Casablanca (2,4 pc), Rabat Salé Zemmour Zaer (2 pc), Gharb Chrarda Beni Hssen (2 pc), l’Oriental (1,9 pc), Marrakech Tansif Al-haouz (1,8 pc), Fès-Boulemane (1,7 pc) et Tanger-Tétouan (1,7 pc) enregistrent les taux de prévalence de diabète les plus élevés comparativement au reste des régions, en dépassement même du taux de prévalence moyen du diabète parmi la population de la CNOPS (1,6 pc en 2013).

Ce classement des régions est plus ou moins le même qui est constaté à l’échelle nationale, relève l’étude, ajoutant que ces disparités géographiques sont liées à des facteurs tels le mode de vie, le taux de déclaration à la CNOPS, etc.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,