Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Il est remarquable de voir le Maroc atteindre avant 2015 l’OMD-1 grâce au Plan Maroc Vert
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Il est remarquable de voir le Maroc atteindre avant 2015 l’OMD-1 grâce au Plan Maroc Vert

Il est remarquable de voir le Maroc atteindre avant 2015 l’OMD-1 grâce au Plan Maroc Vert

Par: le mardi, juin 17, 2014

Rome – Le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Jose Graziano da Silva, a qualifié de « remarquable » la réalisation par le Maroc du premier Objectif du millénaire pour le développement, qui consiste en l’élimination de la faim, notamment « grâce au Plan Maroc Vert lancé en 2008 ».
6730674-10287504

La mise en œuvre de ce plan explique pour une grande part la réussite du Maroc dans sa lutte pour la réduction de la sous-alimentation, en renforçant le rôle de l’agriculture dans le développement durable du pays », a déclaré à la MAP M. da Silva à l’occasion de l’attribution, lundi lors d’une cérémonie officielle au siège de la FAO à Rome, d’un prix récompensant le Maroc pour ses efforts en matière de lutte contre la faim et la malnutrition.

« La réalisation d’un tel objectif revêt une importance majeure dans la mesure où il a été atteint deux ans avant la date fixée (2015) », a fait observer M. da Silva selon qui « il n’y a aucun doute que le Maroc pourra offrir une contribution significative à d’autres pays de l’Afrique en matière de développement de l’agriculture ».

Evoquant la coopération sud-sud prônée par le Maroc, M. da Silva a relevé que le Royaume a toujours été « un acteur important de la coopération sud-sud en Afrique ».

« Partager les expériences et expertises du Plan Maroc Vert et du Plan Halieutis présente un intérêt considérable et des opportunités réelles pour les pays qui pourraient ou voudraient s’en inspirer », a-t-il ajouté.

Selon le directeur général de la FAO, l’accord tripartite Maroc-FAO-pays tiers africains, est « innovant » et vise à soutenir les projets de développement agricole et de sécurité alimentaire en Afrique. « Il est le premier accord au titre de ce programme de coopération sud-sud à conjuguer ainsi des fonds du gouvernement et du secteur privé », a-t-il noté.

« Le Maroc s’est toujours impliqué dans des programmes de coopération technique avec ses voisins africains. L’intérêt de cette nouvelle démarche réside dans le fait que le Maroc va également apporter une manne financière, en plus de la mise à disposition de son savoir-faire en matière de développement agricole », a-t-il poursuivi, précisant que la FAO joue un rôle « à la fois de facilitation et de soutien technique dans tous les pays concernés ».

Concernant sa participation aux 7èmes Assises de l’agriculture du Maroc à Meknès, M. da Silva s’est dit « impressionné » par le niveau et la qualité de cette manifestation.

« Ce Salon international de l’agriculture s’affirme comme un des salons leaders de l’agriculture en Afrique et constitue désormais une plateforme incontournable de discussions et de réflexion sur les solutions à apporter aux problèmes de l’agriculture », a-t-il dit.

Il a aussi salué la pertinence du thème du Forum de cette année qui met en relief le rôle de l’agriculture familiale dans la sécurité alimentaire, la nutrition et le développement durable, d’autant que 2014 a été proclamée année internationale de l’agriculture familiale par l’ONU.

« L’agriculture familiale est un outil de développement rural et de stabilité. En lui fournissant un soutien adéquat, nous pouvons combattre l’insécurité alimentaire en tendant la main à une catégorie vulnérable et en accroissant les disponibilités alimentaires là où elles sont le plus nécessaires », a-t-il ajouté.

Mise en exergue avec l’avènement du Plan Maroc Vert, a-t-il dit, « la petite agriculture, souvent adossée à une structure familiale, contribue significativement à l’éradication de la faim et de la pauvreté, à l’amélioration de la sécurité alimentaire, de la nutrition et des moyens d’existence, ainsi qu’à la gestion des ressources naturelles ».

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a décerné, lundi, un prix au Maroc pour ses « progrès remarquables » en matière de lutte contre la faim.

Ce Prix a été remis au ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, lors d’une cérémonie officielle présidée au siège de la FAO, à Rome, par le directeur général de l’organisation onusienne, José Graziano da Silva.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,