Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Immigration clandestine : L’Espagne s’acharne contre les Marocains
Actualités du Maroc » Société » Immigration clandestine : L’Espagne s’acharne contre les Marocains

Immigration clandestine : L’Espagne s’acharne contre les Marocains

Par: le mardi, février 17, 2009

L’information relative à des instructions données à la police espagnole pour intensifier sa campagne d’arrestation des immigrés irréguliers marocains, a été amplement commentée par la presse ibérique durant le week-end dernier. Cette information qui avait été considérée par certains comme une simple rumeur a été confirmée, avant-hier, par la police espagnole.

Selon cette information, une note circule invitant les différents commissariats espagnols « d’intensifier les arrestations des immigrés en situation irrégulière, tout en donnant la priorité aux Marocains, dont le rapatriement est moins cher ». Dans une mise au point, la Direction générale de la police et de la Garde civile n’ont pas nié l’existence de cette circulaire. Elle a, par ailleurs, souligné que les instructions données à la police sont prises « en fonction des circonstances populationnelles et délictuelles de chaque zone, dans le cadre de la stricte application de la loi sur les étrangers ».

Dans la « note circulaire » dont s’est fait l’écho la presse, les immigrés marocains sont une cible « prioritaire » dans cette campagne d’arrestations « parce que les expulsions – vers le Maroc – se font généralement par voie terrestre, alors que les ressortissants de la Bolivie, par exemple, ne sont pas expulsés actuellement car les places sont limitées dans les vols vers ce pays latino-américain. Les Marocains sont également prioritaires eu égard à la célérité de la procédure de rapatriement et au coût moins cher de leur expulsion vers le Maroc, relève-t-on de même source. Selon Khalil Jemmah, président de l’association des Amies et Familles des Victimes de l’Immigration Clandestine (AFVIC), c’est un argument qui ne tient pas. « Je crois que le rapatriement d’un marocain coûterait ce que coûterait le rapatriement d’un algérien ou d’un égyptien.

Je ne vois pas les raisons de cette distinction dans le ciblage des immigrés clandestins. Cela devrait avoir des liens avec la montée des extrémistes de droite qui cherchent à diaboliser l’immigration clandestine ». Khalil Jemmah précise que son association prendra part, après demain, à l’assemblée générale de l’Association des travailleurs et immigrés marocains en Espagne (ATIME).
La question de ciblage des immigrés clandestins marocains sera traitée lors de cette réunion. Selon la note de la police espagnole, chaque commissariat doit arrêter un nombre déterminé d’immigrés par semaine.

Si le contingent n’est pas atteint, les agents affectés à ce commissariat peuvent aller chercher des immigrés dans les districts voisins. Cette situation avait fait réagir des policiers madrilènes qui estiment faire l’objet de pressions de la part de la préfecture de police pour arrêter chaque semaine « un quota » d’étrangers sans-papiers dans la capitale. « Le préfet de police donne chaque semaine l’ordre aux commissaires d’arrêter un certain nombre d’étrangers, a dénoncé le secrétaire général du syndicat Union fédérale de police (UFP), Alfredo Perdiguero, dans une déclaration à une radio espagnole. « Arrêter des étrangers sans-papiers fait partie de nos fonctions mais on ne doit pas le faire par obligation, seulement pour améliorer les statistiques de la préfecture de police », a ajouté Perdiguero. Selon lui, cette pratique remonte au mois d’octobre 2008. Il faut rappeler, qu’à cette même date, un rapport de 25 pages intitulé « retours à tout prix : l’Espagne pousse au rapatriement de mineurs non accompagnés en l’absence de garanties » avait pointé du doigt l’Espagne.

Ce rapport, rédigé par l’ONG Human Rights Watch, avait indiqué que les autorités d’Andalousie, région du sud qui sert de point d’entrée aux migrants, voulaient renvoyer au Maroc 1000 mineurs non accompagnés placés sous leur garde.

Par Brahim Mokhliss | LE MATIN

www.lematin.ma

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , ,