Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Imposante marche de solidarité avec le peuple palestinien à Rabat
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc, Société » Imposante marche de solidarité avec le peuple palestinien à Rabat

Imposante marche de solidarité avec le peuple palestinien à Rabat

Par: le lundi, novembre 26, 2012

marche-palestine-rabatUne imposante marche nationale de solidarité avec le peuple palestinien et pour dénoncer l’agression israélienne contre la bande de Ghaza s est tenue dimanche à Rabat, sous le signe « le peuple veut libérer la Palestine. Le peuple veut incriminer la normalisation » .

Cette marche, à l’appel du « groupe d’action nationale de soutien à l’Irak et à la Palestine » et de « l’association marocaine de soutien à la lutte palestinienne », vient réaffirmer la position du peuple marocain, dans toutes ses composantes politique, syndicale, associative et des droits de l’Homme, de soutien à la cause palestinienne et de dénonciation des pratiques israéliennes.

Elle intervient également pour appeler à une position ferme des Etats arabes et islamiques contre l’agression israélienne et souligner la nécessité de traduite en justice les dirigeants israéliens pour crime contre le peuple et les lieux sacrés de Palestine.

Aux côtés de leaders politiques et syndicalistes et des militants associatifs, un grand nombre de manifestants sont venus des différentes régions du Maroc pour exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien à Ghaza victimes des exactions israéliennes.

Les manifestants qui brandissaient des drapeaux marocains et palestiniens, ont scandé des slogans condamnant l’agression israélienne contre la bande de Ghaza.

L’offensive militaire israélienne sur ce territoire palestinien a coûté la vie à plus de 160 Palestiniens, en majorité des civils, dont près d’un tiers sont des femmes et des enfants, selon les services d’urgences palestiniens et les organisations de défense de droits de l’Homme.

A travers cette marche nationale, le peuple marocain tient à réaffirmer qu’il est concerné et adhère pleinement à la libération de la Palestine, a affirmé dans une déclaration à la presse le coordonnateur du « groupe d’action nationale de soutien à l’Irak et à la Palestine », Khaled Sefiani, qui appelé les arabes et les musulmans à la vigilance.

« Nous n’avons aucune confiance dans l’entité sioniste, surtout qu’après la trêve (récemment conclue), un martyr palestinien est tombé et plusieurs membres du conseil législatif palestinien (parlement) ont été arrêtés », a-t-il expliqué.

Après avoir relevé que le combat continue et que le peuple marocain l’accompagne et considère qu’il en fait partie prenante, M. Sefiani a considéré que cette agression suivie d’une trêve impose aux régimes arabes de prendre des mesures opérationnelles « que nous ne cessons de réclamer à savoir la rupture des relations avec l’entité sioniste, le retrait de l’initiative de paix arabe, l’ouverture des points de passage et l’octroi de toutes formes de soutien matériel et moral au peuple palestinien.

Selon M. Sefiani, le peuple marocain est en droit de savourer la victoire de la résistance (palestinienne) qui a contraint l’entité sioniste à abdiquer et à implorer ses alliés en vue de faire pressionsur la résistance palestinienne pour accepter la trêve et le cessez-le-feu.

Toutefois, a-t-il dit, « la célébration de cette victoire ne doit pas nous faire oublier nos martyrs, nos blessés et la destruction de Ghaza ».

De son côté, le président de l’Association Marocaine de soutien à la lutte palestinienne (AMSLP), Mohamed Benjelloun Andaloussi, a souligné que la marche de solidarité avec le peuple palestinien « est celle du peuple marocain, dans toutes ses composantes partisane, syndicale, de la société civile et des droits de l’Homme », ajoutant que les marocains dénoncent, à travers elle, les pratiques sionistes contre le projet national palestinien.

« Les évènements survenus dans la bande de Ghaza, les arrestations en Cisjordanie, le mur de séparation et la poursuite de la construction de colonies juives sont autant de mesures qui prouvent l’existence d’un plan sioniste visant à saper tout projet d’Etat palestinien », a-t-il indiqué dans une déclaration à la presse.

La question qui se pose à l’heure actuelle, selon lui, consiste à savoir jusqu’à quand va persister ce silence sur les plans sionistes, s’interrogeant si ce mutisme ne peut pas être considéré comme une sorte de complicité avec l’ennemi.

Il a mis l’accent, dans ce contexte, sur la nécessité d’adhérer au projet de libération de la Palestine et d’incriminer toute forme de normalisation avec l’entité sioniste.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,