Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Inondations : plusieurs routes coupées à la circulation dans la province de Kénitra
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Inondations : plusieurs routes coupées à la circulation dans la province de Kénitra

Inondations : plusieurs routes coupées à la circulation dans la province de Kénitra

Par: le mercredi, février 11, 2009

Plusieurs routes dans la province de Kénitra ont été coupées à la circulation suite aux fortes précipitations qu’a connues la région, indique mercredi un communiqué du ministère de l’Equipement et du Transport.
Plusieurs routes dans la province de Kénitra ont été coupées à la circulation suite aux fortes précipitations qu’a connues la région, indique mercredi un communiqué du ministère de l’Equipement et du Transport. Il s’agit de la route nationale n°1 au niveau de la section Sidi Allal Tazi-Mograne à cause du débordement de l’oued Beht, et la route régionale n°413 reliant Sidi Kacem à Souk Larbaâ du Gharb au niveau de Machraâ Belksiri et Khnichet, à cause du débordement de l’Oued Sebou.
Il s’agit aussi des routes provinciales relevant du cercle de Sidi Slimane à cause du débordement de l’oued Beht, précise la même source.
Cependant, la densité du réseau routier dans la province de Kénitra et l’existence de l’autoroute Kénitra-Tanger ont permis de disposer de voies de déviation commodes.
Face à cette situation exceptionnelle, la Direction de l’équipement et du transport de Kénitra a mobilisé d’importants moyens (3 ingénieurs, 10 techniciens, 20 agents et chauffeurs et 10 engins des travaux publics) ainsi que les moyens techniques et logistiques de certaines entreprises privées pour maintenir la circulation sur le réseau routier et accompagner l’autorité régionale pour le désenclavement des zones sinistrées et l’acheminement des aides à la population.
D’autre part, en plus des travaux de rétablissement et de protection des ouvrages d’art, la Direction de l’équipement et du transport recense et évalue actuellement le réseau routier endommagé en vue de son rétablissement et son entretien dans les meilleurs délais.
La province de Kénitra a connu durant les cinq derniers mois de très fortes précipitations qui revêtent un caractère exceptionnel, comparées aux 30 dernières années. En effet, pour la même période, les précipitations actuelles ont dépassé la moyenne annuelle de 200 pc, soit 713 mm au lieu de 352 mm.
De ce fait, tous les barrages du bassin de Sebou ont atteint leur maximum de remplissage et ont enregistré un important débit de déversement.
Aussi, le barrage de Kansera a atteint le 3 février courant un taux de remplissage de 114 pc et un débit de déversement dépassant 300 m3/s, un niveau jamais atteint depuis la construction du barrage en 1932.
Ces déversements importants, ajoutés aux fortes précipitations des deux dernières semaines, ont conduit au débordement des oueds Sebou et Beht et leurs affluents, occasionnant l’inondation des terres agricoles et des douars se trouvant dans les communes rurales de Dar Belamri, Machraâ Belksiri, Boumaiz, Sfafaa, Lakceibia et Mograne ainsi que les villes de Sidi Slimane et Sidi Yahia.
MAP wana

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , ,